ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Au service des autres

Lhoft, Technoport, EuroDNS, la tech toujours mobilisée



Plus que jamais, la crise est une période d’opportunités qu’il faut savoir saisir quand on est un entrepreneur innovant ou un salarié soucieux de se former. (Photo: Shutterstock)

Plus que jamais, la crise est une période d’opportunités qu’il faut savoir saisir quand on est un entrepreneur innovant ou un salarié soucieux de se former. (Photo: Shutterstock)

Sites internet, soutien direct par des webinars, des solutions logicielles ou des suspensions de loyers, la Tech4Good luxembourgeoise est toujours là. 

La liste des initiatives prises et renouvelées par la Tech4Good luxembourgeoise n’est pas écrite une fois pour toutes. Chaque jour, de nouveaux acteurs annoncent leurs initiatives en fonction de leurs propres objectifs ou possibilités.

Comme la semaine dernière, il s’agit d’en réunir autant que possible dans un seul endroit, pour ceux qui en auraient besoin. Ceux qui veulent intégrer cette liste peuvent toujours nous contacter à l’adresse suivante: [email protected] .

EuroDNS passe à Wordpress. La semaine dernière, c’était un mois de Teams, outil collaboratif de Microsoft gratuit. Cette première semaine d’avril, le fournisseur d’hébergement de noms de domaine et de solutions annonce une nouvelle offre: un mois gratuit de gestion de Wordpress , outil bien connu pour réaliser blogs et sites internet.

Toute la Lhoft est sur le pont. On en a l’habitude quand on connaît l’univers de la Luxembourg House of Financial Technology, tout le monde est à bord pour servir la communauté. Dans le cadre de la «business continuity», la Lhoft annonce baisser de 50% le prix du loyer d’avril dans l’incubateur, et de 100% pour les résidents.

«On a mis à disposition une adresse e-mail commune ( [email protected] ), et tous les membres de la team sont joignables via phone, mail, Whatsapp, Skype et Zoom. On a un groupe Whatsapp privé avec tous les résidents de la Lhoft pour garder le contact au quotidien», annonce un communiqué.

La Lhoft, qui a fait de l’éducation une de ses priorités, annonce différents événements, en avril, dont deux webinars,  sur les aides de l’État dans le cadre du Covid-19 et, avec Allen&Overy, sur la gestion des questions juridiques pendant ces temps compliqués . Enfin, l’incubateur poursuit la publication de ses newsletters, le Top 5 du vendredi, et les deux informations mensuelles (The Lhoft Report et l’Ecosystem Buzz).

Le Technoport suspend le loyer. Le CEO du Technoport, Diego De Biasio, a annoncé le premier, pour les incubateurs du pays, suspendre le loyer d’avril pour ses résidents.

Les quatre garçons dans la vente et leur site de masques. L’initiative Let’s Fight Corona a dépassé les 6.000 masques imprimés en 3D, mais le combat continue. Et cette semaine, ils ont annoncé avoir lancé un site internet pour pouvoir mettre en contact ceux qui produisent et ceux qui en ont besoin . B Medical Systems, plutôt spécialisée dans les frigos pour conserver les produits médicaux, a elle aussi annoncé rejoindre cette initiative: ses imprimantes 3D ont commencé à produire les fameuses visières qui sont assemblées dans différents points du Luxembourg . CGL International, basée au Kirchberg, a elle aussi annoncé qu’elle allait fournir des visières et des masques aux professionnels de santé.

L’offre encore à l’étude de Paolo Vecchi. Bien connu pour son goût pour le logiciel libre, l’Italien Paolo Vecchi continue à promouvoir des solutions libres de vidéoconférences. Comme BigBlueButton, qu’il essaie de pousser au Luxembourg. Des professeurs italiens dans un pays à l’arrêt, mais aussi une dizaine d’organisations au Luxembourg, ou encore le Circl, utilisent cette alternative aux solutions américaines, dont on ignore où finissent les données.

Hacknowledge a élargi sa newsletter sur la sécurité. D’abord réservée aux personnels soignants, Hacknowledge a élargi l’accès à sa newsletter stratégique à tous ceux qui luttent contre le coronavirus.

Pour se former à l’IA. Le 20 mars coïncidait avec le premier «blending learning» à la Chambre des salariés, avec Cisco, sur la cybersécurité. Il a été reporté. Mais il reste de nombreuses possibilités de profiter du temps de confinement pour se former. Comme les six modules de l’Institut Montaigne, où «sévit» Gilles Babinet, régulièrement au Luxembourg, et OpenClassrooms. Le cours est accessible gratuitement , et étant donné les projets sur l’intelligence artificielle, c’est une bonne idée.

Note à nos lecteurs: il y a  des deals proposés dans la précédente version de cet article qui sont encore accessibles.