ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Green App

Kelvin, le do-it-yourself parce que vous le valez bien



L’application communautaire de partage de recettes liées à la cosmétique ou aux produits ménagers offre des alternatives aux produits de la grande distribution.   (Photo: Shutterstock)

L’application communautaire de partage de recettes liées à la cosmétique ou aux produits ménagers offre des alternatives aux produits de la grande distribution. (Photo: Shutterstock)

Comment échapper au matraquage publicitaire du secteur des cosmétiques et des produits d’entretien? En faisant ses produits soi-même. Mais quoi? Comment? Kelvin a développé une application communautaire et pédagogique appuyée sur des experts.

Mettre 38ml de cacao blanc, 38ml d’huile végétale de coco et 1ml d’huile végétale de ricin dans un bol. Faire fondre au bain-marie et mélanger doucement. Couler la préparation dans un moule et mettre au congélateur pour faire durcir puis démouler.

La recette du démaquillant naturel de Marianne Nunzi est la recette la mieux notée de Kelvin . L’application communautaire de partage de recettes liées à la cosmétique ou aux produits ménagers offre des alternatives aux produits de la grande distribution.

Le «Marmiton de la ménagère qui n’a pas seulement du temps pour cuisiner», a ajouté à ces vingt-cinq catégories de recettes une couche de services: les cours vidéos avec un professionnel de la confection de ce genre de produit.

Le cours de Bénénice Collin «apprendre à parfaitement laver son linge au naturel» n’est pas encore en ligne qu’il a déjà été prébooké par 430 personnes. Le principe est de permettre d’acheter ses cours directement en ligne et quand l’utilisateur en a envie, pour à partir de huit à une dizaine d’euros – nous n’avons pas essayé les cours un par un.

Conseils et défis

L’app promet des conseils et des défis personnalisés, et de découvrir l’impact de ce do-it-yourself, jamais mauvais pour se rendre compte de l’impact environnemental de chacun de nos gestes.

«Nous œuvrons pour le développement de modèles économiques régénératifs, respectueux du vivant et qui placent le bien commun au cœur de leur activité», indique l’équipe réunie autour de Kelvin. «Nous sommes conscients de nos imperfections et ne cherchons pas à les cacher. Au contraire, elles sont là pour nous rappeler le chemin qu’il nous reste à parcourir dans la création d’un monde durable.»

Jean-Philippe Decka, un des associés de cette aventure, n’est pas le premier venu. Il a lancé, toujours dans la même logique, il y a trois ans, un podcast, Ozé, convaincu que la meilleure manière d’amener des gens à adopter des pratiques vertueuses résidait… dans le témoignage d’autres gens qui ont franchi le cap .

Kelvin App est là, dans le PlayStore de Google et là, dans l’Appstore .

Cet article a été rédigé pour la newsletter Paperjam Green, le rendez-vous mensuel pour suivre l’actualité en matière d’environnement, de climat, de mobilité, de RSE et de green finance.  Abonnez-vous ici.