PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Acquisition

KBL epb grossit au Royaume-Uni



248996.jpg

Alan Mathewson, CEO de Brown Shipley, a acté l’acquisition de NW Brown le 20 juin avec Oliver Phillips, le CEO de cette dernière. (Photo: KBL ebp)

KBL epb, groupe bancaire spécialiste de la banque privée, a annoncé ce 20 juin l’acquisition de la société de gestion de patrimoine britannique NW Brown & Co. Limited.

Via sa filiale britannique Brown Shipley, KBL epb a acquis la société de gestion de patrimoine NW Brown & Co. Limited, qui dispose d’un milliard d’euros d’actifs sous gestion.

«Nous exploitons deux leviers de croissance: celui d’une croissance par le biais du recrutement de banquiers privés, et celui d’une croissance par acquisition, pour consolider notre présence dans les pays dans lesquels nous sommes déjà implantés, comme le Royaume-Uni», précise Nicholas Harvey, deputy CEO de KBL epb.

Quatrième acquisition

Le rachat de NW Brown, annoncé le 20 juin, devrait être finalisé d’ici la fin du troisième trimestre 2019. La société sera ensuite intégrée au sein de Brown Shipley en 2020, portant alors le total des actifs sous gestion de la filiale britannique à 10 milliards d’euros.

Fondée à Cambridge, NW Brown compte deux implantations outre-Manche et 75 salariés. «Cambridge est l’un des centres d'innovation et de création d'entreprises les plus dynamiques du Royaume-Uni, ce qui nous offre une occasion unique de nous développer dans cette région du pays tournée vers l'avenir», déclare Alan Mathewson, CEO de Brown Shipley, dans un communiqué .

Il s’agit là de la quatrième acquisition du groupe bancaire en quatre ans au Royaume-Uni, et la sixième au total.

Marché fragmenté

«Le marché anglais se consolide petit à petit, mais il est encore relativement fragmenté. Nous nous attendons donc à de nouvelles opportunités à saisir», anticipe Nicholas Harvey.

Quant au Brexit, il n’a pas d’impact particulier dans la stratégie d’expansion de KBL epb outre-Manche: «Le Brexit pose problème aux acteurs internationaux qui avaient choisi Londres comme hub européen. Pour notre part, nous sommes positionnés sur le marché domestique», ajoute Nicholas Harvey.

Le groupe n’en a pas fini avec la croissance externe: il étudie toutes les opportunités qui se présentent, à la fois sur les pays dans lesquels il est déjà installé, et sur d’autres géographies.

Le siège de KBL epb se situe à Luxembourg et la banque est implantée dans cinquante villes d’Europe et emploie 2.000 personnes.