POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

NEISTART LËTZEBUERG

Jusqu’à 1,8 million d’euros d’aide pour les entreprises



«Ce régime d’aide encourage les entreprises à réaliser des investissements pour améliorer leur compétitivité et produire de manière plus durable, malgré le climat d’investissement actuellement détérioré par la crise», espère le ministre de l’Économie, Franz Fayot (LSAP). (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

«Ce régime d’aide encourage les entreprises à réaliser des investissements pour améliorer leur compétitivité et produire de manière plus durable, malgré le climat d’investissement actuellement détérioré par la crise», espère le ministre de l’Économie, Franz Fayot (LSAP). (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

Les entreprises impactées par la crise du Covid-19 vont pouvoir bénéficier d’aides à l’investissement d’une durée plus longue – jusqu’à la fin de l’année – et d’un montant maximal qui pourra atteindre 1,8 million d’euros.

Les entreprises impactées par la crise du Covid-19 vont pouvoir bénéficier d’aides à l’investissement plus longtemps que prévu initialement et d’un montant maximal plus élevé. Le ministère de l’Économie a annoncé qu’il prolongeait cet instrument jusqu’à la fin de l’année, alors que celui-ci devait arriver à échéance à la fin du mois de juin.

Ce régime d’aide permet d’accorder, pour des projets de développement économique, de digitalisation ou de protection de l’environnement, des montants d’aides à l’investissement bien plus élevés qu’en temps normal.

Et si l’intensité maximale des aides est maintenue à 50% des coûts admissibles au maximum, le montant plafond d’aide par entreprise passe de 800.000 euros à 1.800.000 euros pour les demandes soumises après l’entrée en vigueur de la loi en projet.

Trois volets d’aides

Seules sont éligibles les entreprises qui ont subi une baisse significative de leur chiffre d’affaires pendant la crise, et ce pour trois volets d’aides:

- des aides à l’investissement en faveur des projets de développement, jusqu’à hauteur de 30% du coût du projet (selon la taille de l’entreprise), avec une majoration de l’aide de 20% pour les projets s’inscrivant dans l’économie circulaire;

- des aides à l’investissement en faveur des projets d’innovation de procédé et d’organisation, jusqu’à hauteur de 50% du coût du projet;

- des aides à l’investissement en faveur des projets d’efficacité énergétique ou de dépassement des normes, jusqu’à hauteur de 50% du coût du projet.

Depuis la mise en place de ce régime d’aide dans le contexte du programme gouvernemental Neistart Lëtzebuerg , 207 demandes d’aides de ce type ont déjà été acceptées, pour un montant d’aides total de 62 millions d’euros.