POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

institutions européennes

Joëlle Elvinger a prêté serment devant la CJUE



Joëlle Elvinger succède à Henri Grethen à la Cour des comptes européenne après une carrière politique bien remplie. (Photo : CJUE)

Joëlle Elvinger succède à Henri Grethen à la Cour des comptes européenne après une carrière politique bien remplie. (Photo : CJUE)

La nouvelle membre de la Cour des comptes européenne a pris son engagement solennel jeudi midi.

Après la  Commission von der Leyen en janvier dernier , la Cour de justice de l’UE accueillait jeudi deux nouveaux membres de la Cour des comptes européenne ainsi que la médiatrice européenne, Emily O’Reilly, renouvelée pour cinq ans.

Députée DP entre 2013 et 2019, et notamment  rapporteur du budget 2018 , Joëlle Elvinger travaille parmi les auditeurs du Kirchberg  depuis le 1 er  janvier , et son mandat court jusqu’au 31 décembre 2025. Elle a cédé son siège à la Chambre à Claude Lamberty, et celui de conseillère communale à Walferdange à Elisabeth Gallinaro.

La Cour des comptes européenne, installée à Luxembourg, est chargée d’examiner et de contrôler le budget de l’UE et sa gestion par les institutions et agences européennes comme par les États membres. «Le plus grand défi de la Cour des comptes européenne, c’est de faire regagner la confiance des citoyens dans l’UE et dans les finances de l’UE, de rapprocher l’UE des citoyens, et cela passe par des audits bien choisis qui servent à améliorer la gestion des finances de l’UE», avait confié Mme Elvinger à Paperjam en novembre dernier . «En plus du rapport annuel et de la déclaration d’assurance, les rapports spéciaux sont en ce sens très intéressants et enrichissants.»