ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Satellite

Intelsat au bord du gouffre, un problème pour SES?



Intelsat a 10 jours pour rembourser une traite, sans quoi la société, dont le quartier général est au Luxembourg, pourrait être mise en faillite. (Photo: Shutterstock)

Intelsat a 10 jours pour rembourser une traite, sans quoi la société, dont le quartier général est au Luxembourg, pourrait être mise en faillite. (Photo: Shutterstock)

Un des leaders mondiaux du satellite, Intelsat, dont le quartier général est au Kirchberg, est au bord du gouffre. Si elle ne rembourse pas un crédit avant le 15 mai, elle pourrait être déclarée en faillite.

Les discussions vont être âpres. Soit Intelsat paie sa traite avant le 15 mai – la société luxembourgeoise a déjà trois semaines de retard –, soit elle pourrait être sous le coup d’une procédure de faillite aux États-Unis, écrit Space Intel Report, la meilleure source d’information sur le secteur du satellite .

Pas du tout, répond Cyrus Capital Partners, dans l’article. La société d’investissement de New York, qui a aussi des bureaux à Londres, a cassé sa tirelire depuis que le régulateur américain des télécoms a promis de distribuer des milliards aux principaux opérateurs de la planète dans le cadre du déploiement de la 5G via le satellite.

Ces experts de la finance ont acheté plus de 10,77 millions d’actions, 6,7% du capital d’Intelsat, convaincus que le cours de l’opérateur, qui doit recevoir 4,86 milliards de dollars, plus de la moitié du pactole, allait remonter et leur offrir un aller-retour fructueux.

Une faillite d’Intelsat pourrait aussi coûter cher à SES, dit encore Space Intel Report, puisque la SEC pourrait décider de supprimer l’accord de dédommagement des acteurs. Dont près de 4 milliards de dollars pour SES.