BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Assurance-vie

L’importance du digital pour les jeunes générations



Anna Radulovski (Co-founder et CEO de Womentech Network et Founder de Coding Girls) Crédit: Maison Moderne

Anna Radulovski (Co-founder et CEO de Womentech Network et Founder de Coding Girls) Crédit: Maison Moderne

Durant la récente Conférence Dialogue de Sogelife, Anna Radulovski (Co-founder et CEO de Womentech Network et Founder de Coding Girls) est revenue sur les challenges rencontrés par les start-up et l’importance d’éduquer les jeunes générations aux défis que nous devons affronter grâce à des programmes adaptés aux digital natives.

Investissements dans les start-up

Alors que nous vivons une situation sans précédent, les investisseurs semblent toujours vouloir investir dans les start-up. «Nous remarquons, et c’est intéressant, que la situation marquée par le Covid a influencé le montant que ces derniers ont alloué aux fondateurs. Ils ont toutefois accordé moins d’argent aux fondatrices. Ce nombre n’a jamais été aussi bas depuis 2017.»

Alors que ces entreprises continuent de travailler sur les solutions de demain, une accélération des progrès est observée sur les solutions proposées aujourd’hui. C’est notamment le cas de la plateforme Hopin. «Ils ont travaillé dur et sont restés motivés en faisant en sorte de grandir rapidement et de s’accommoder aux requêtes. Ils reçoivent aujourd’hui de nombreuses demandes et ont commencé à accueillir d’incroyables conférences.»

Des défis importants à relever

Dès le plus jeune âge, les enfants se rendent compte des challenges auxquels nous devons faire face, en particulier les défis écologiques et environnementaux. Pour affronter ceux-ci, il est important d’éduquer le plus tôt possible cette génération ‘digital native’. «Ma fille a moins d’un an, est-ce le bon moment? Je pense que oui, car elle observe la manière dont nous agissons, dont nous nous exprimons et communiquons avec les autres. Elle apprend de nous et des autres personnes avec qui elle interagit.»

Aujourd’hui, la technologie pénètre dans différents domaines. Cette fusion a été accélérée par le Covid. «Je veux créer une atmosphère où ma fille décide de ce qu’elle veut être. Je veux lui montrer qu’il existe de nombreuses opportunités. De plus en plus de domaines sont aujourd’hui connectés: Healthtech, Fintech ou encore Foodtech. Avoir des compétences technologiques n’est à présent plus une option.» Au sein de différentes industries, l’acquisition de ces compétences a été accélérée par la crise. Les enseignants ont ainsi dû s’équiper d’outils. Pour certains, allumer sa caméra, partager des slides ou vérifier les devoirs représentait un challenge.

Des programmes financiers et technologiques pour les enfants

Les petites choses que nous prenions pour acquises ont elle aussi été impactées et nécessité de se tourner vers la technologie. Créer des programmes adaptés et digitaux pour les enfants apparaît comme indispensable pour les aider à gérer certains aspects quotidiens, comme leur éducation financière. «Certaines entreprises travaillent sur un compte junior pour vous permettre d’apprendre à votre enfant à gérer son argent. C’est une partie de l’inclusion et de l’autonomisation financières. C’est une bonne chose de commencer tôt pour comprendre le pouvoir de l’argent et comment se comporter avec celui-ci. Créer cet état d’esprit demande beaucoup de travail et je vois que les choses évoluent.»

Équilibre entre vie privée/vie professionnelle

L’équilibre parfois difficile entre vie privée et vie professionnelle fait partie des défis que pose le confinement. «Il s’agit d’être à l’aise avec le fait, à un moment, de prêter moins d’attention à un certain domaine de votre vie. Nous avons besoin de nous pardonner quand nous travaillons trop dur ou au contraire pas assez, parce que nous sommes tristes ou pas d’humeur à travailler.» Dans cette période sombre, il est important de se rappeler que cette situation est temporaire et de trouver une part de lumière, de se concentrer sur le positif pour résoudre les problèmes rencontrés.

Définir ses forces pour aider la société

Depuis son domicile, certains se demandent comment aider la société. Pour se rendre efficace au sein de cette société, il est important de trouver nos forces et nos talents. «Un des moyens est de partager son histoire et pas seulement ses succès. Un autre est de valoriser les personnes qui font face à des défis afin qu’elles puissent découvrir leurs forces. Enfin, il peut s’agir simplement de tendre le bras et demander de l’aide. Pourquoi la société trouve-t-elle négatif de demander de l’aide, d’être humain et vulnérable? C’est en fait bénéfique.»