BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

ASSURANCE-VIE

Bilan et perspectives de l’assurance-vie en 2020



Jean Elia, CEO de SOGELIFE Crédit: Maison Moderne

Jean Elia, CEO de SOGELIFE Crédit: Maison Moderne

Covid-19 oblige, ce n’est pas dans un lieu physique que la 5ème édition de la Conférence Dialogue de SOGELIFE a eu lieu, mais pour la première fois en digital. Jean Elia, CEO, a donc pris la parole face à un public présent derrière son écran. Après avoir souhaité la bienvenue aux invités, différents acteurs du secteur de l’assurance-vie, le CEO a souhaité faire un point sur la situation actuelle et esquisser les thématiques d’avenir pour cette industrie. Une intervention sur laquelle revient cet article.

La crise

Difficile de ne pas faire allusion au contraste entre la situation en novembre dernier et celle d’aujourd’hui. En 2019, c’est au sein d’un grand cinéma luxembourgeois que cette Conférence Dialogue avait pris place. Jean Elia s’est montré prudent, mais rassurant et confiant concernant la santé de SOGELIFE. Après une année 2019 exceptionnelle pour SOGELIFE, qui s’est hissé sur le podium des meilleurs assureurs-vie luxembourgeois, avec plus de 2,3 milliards de primes et 11 milliards d’actifs sous gestion, 2020, en dépit du ralentissement économique engendré par la crise sanitaire et des clients plus incertains dans leurs investissements, demeure une bonne année. La compagnie va bien et c’est principalement grâce à ces clients et ces partenaires qui gardent leur confiance envers la compagnie et sa capacité à délivrer sa promesse. Grâce à l’engagement de tous les collaborateurs ainsi qu’une politique interne privilégiant la sécurité à toute autre valeur, la compagnie d’assurance-vie a su se mobiliser rapidement et efficacement durant le confinement, et ainsi assurer le fonctionnement optimal des opérations, sans que les partenaires n’aient été impactés. Mieux, certains process se sont même vus simplifiés et améliorés grâce au digital. En effet, l’enseignement principal de cette crise fut de comprendre que les prises de décision pouvaient se faire plus rapidement, de manière plus fluide, sans pour autant nuire à leur efficacité. Nul doute que pour SOGELIFE, la transformation digitale déjà initiée est la bonne voie à suivre, il s’agira même d’accélérer encore en ce sens, tout en y alliant un souci particulier à l’expérience client.

Digital

«À mon arrivée dans ce secteur d’activité, il existait un mythe selon lequel les High Net Worth, et Ultra High Net Worth Individuals, étaient réticents au digital», se souvient Jean Elia. La pandémie a en effet montré que le mythe portait bien son nom, et qu’en plus de ne pas être une limitation, c’était une opportunité.

Le programme dédié à l’expérience client et partenaire intitulé D-Light, lancé par SOGELIFE fin 2019, composé de 4 projets lancés en parallèle, illustre bien cette dynamique.

4 projets d’envergure pensés par et pour les partenaires

MySogelife 

Une plateforme dédiée aux clients finaux, simplifiant l’accès aux informations de leur contrat et leur permettant de faire des changements, sans alourdir la charge de travail des partenaires, toujours indispensables lors d’opérations à forte valeur ajoutée.

Track & trace 

Une fonctionnalité dédiée aux partenaires leur permettant de suivre le flux des opérations qu’ils ont avec SOGELIFE.

UX Design Forms

Une révision de nos documents de souscription pour les rendre plus simples et digestes.

E-Subscription

Un projet qui vise à totalement digitaliser le processus de souscription et éventuellement sans aucun support papier grâce à la signature électronique.

RSE

S’il est un mythe, autre que le digital, ayant longtemps subsisté au sein de l’industrie de l’assurance-vie et du private banking, la responsabilité sociétale et environnementale en est un. Il se disait qu’un assureur-vie ne pouvait pas contribuer à un monde plus responsable. À nouveau, la crise a montré que c’était bien un mythe. SOGELIFE est engagé dans une stratégie RSE constituée de 4 axes:

- Un assureur plus responsable qui développe une culture RSE au sein de son écosystème.

- Un employeur plus responsable qui favorise: une culture de la responsabilité et de la qualité de vie au travail, de la diversité et de l’inclusion.

- Plus qu’un investisseur responsable, devenir un investisseur qui crée, promeut et investit de façon durable, écologique et sociétale avec ses partenaires.  

En résumé, c’est cet engagement dans la voie du changement responsable, dans celle de la digitalisation, de l’expérience client améliorée, qui a permis à SOGELIFE de traverser cette crise sanitaire de façon fluide et même d’en faire une expérience utile et positive. «Il est à présent temps d’imaginer et de mettre en place ce que sera cette ‘nouvelle normalité’ post-Covid-19. Une normalité plus digitale, plus simple, plus responsable et surtout plus ‘delightful’», conclut ainsi Jean Elia.