ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

EN prévision de la Réouverture

Les recommandations sanitaires de l’Horesca



Hygiène, distanciation physique, gestion du personnel, masques de protection… L’Horesca aborde tous les aspects sanitaires liés à la crise du coronavirus dans son guide afin d’aider les établissements et de rassurer la clientèle. (Photo: Mike Zenari/archives Maison Moderne)

Hygiène, distanciation physique, gestion du personnel, masques de protection… L’Horesca aborde tous les aspects sanitaires liés à la crise du coronavirus dans son guide afin d’aider les établissements et de rassurer la clientèle. (Photo: Mike Zenari/archives Maison Moderne)

En préparation à la réouverture des établissements du secteur de l’horeca, la Fédération nationale des hôteliers, restaurateurs et cafetiers a transmis un guide de recommandations à ses membres.

L’Horesca préparait depuis plusieurs semaines un guide de recommandations en matière de lutte contre la propagation du coronavirus, en vue d’une réouverture des cafés, restaurants et hôtels la plus rapide possible. Le document a été envoyé aux établissements membres cette semaine et sera bientôt disponible dans une version papier.

Une volonté d’accompagner et de rassurer

Ce guide est un outil destiné à la fois à ses établissements membres afin de les aider à se préparer correctement en vue d’une réouverture prochaine, mais aussi aux pouvoirs publics comme force de proposition.

François Koepp, le secrétaire général de la fédération, précise également: «Ce guide fait partie de la campagne de réouverture des entreprises, accompagnée d’une stratégie de communication pour les consommateurs, donc nos clients. Il vise à montrer aux clients que nous avons mis en œuvre toutes les mesures nécessaires pour leur garantir une sécurité sanitaire optimale afin qu’ils puissent passer un moment agréable et convivial dans nos restaurants, cafés et hôtels.»

Élaboré à partir d’informations récoltées auprès de différentes fédérations européennes et de réflexions communes, ce «document de base pour une reprise progressive des activités» comporte donc une série de recommandations sanitaires qui permettront d’éviter au mieux la transmission du Covid-19 au sein d’un établissement. Le guide est accompagné d’une campagne et d’un label «Safe to Serve».

Des thématiques et mesures claires

Pour le secteur de la restauration, les recommandations peuvent être regroupées en trois axes thématiques de sécurité:

- L’hygiène. Évidemment essentiel en cette période de pandémie, le volet hygiène comporte des mesures recommandées, comme un plan de nettoyage exhaustif et tenu rigoureusement à jour, les désinfections systématiques, l’absence de papiers non nécessaires, l’utilisation de menus jetables et/ou lavables, l’achat de poubelles non manuelles, le nettoyage fréquent des installations de climatisation, le mise en place de personnel de service en cas de buffet, si celui-ci est indispensable…

- La gestion du personnel. Avec des équipes les plus fixes possible, le respect des gestes barrière, l’encouragement à la communication, ou encore des pauses fixes pour gérer les flux… Une page est également dédiée au port des masques de protection.

- La distanciation physique. Avec des recommandations telles que la mise en place de flux entrées et sorties différents, le marquage au sol, les limitations de personnes dans les ascenseurs ou l’organisation d’une zone de livraison identifiable et sans contact avec les livreurs…

Une partie entière est ensuite destinée à l’hôtellerie et présente une liste détaillée de mesures sanitaires à respecter, notamment quant à la bonne gestion de la réception, du personnel et des pratiques de «housekeeping».

La suite…

Le guide de l’Horesca précise enfin que les recommandations qui y figurent pourront évoluer, suite aux futures éventuelles décisions prises par le gouvernement, et encourage les lecteurs à se renseigner régulièrement via le site www.horesca.lu .

La fédération attend notamment des précisions de la part des pouvoirs publics sur un sujet important: la distanciation sociale des tables et des chaises, et l’installation, à défaut, de séparations. Ce qui n’a cependant pas empêché son président, Alain Rix, de déclarer, mardi, sur l’antenne de RTL, être prêt pour une ouverture dès le 25 mai, ce qui permettrait au secteur de profiter du long week-end de Pentecôte…