ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Bissen

Google communique enfin sur son projet de data center



Google se dit toujours intéressé par le terrain de Bissen pour installer deux data centers. (Photo: Matic Zorman / Archives)

Google se dit toujours intéressé par le terrain de Bissen pour installer deux data centers. (Photo: Matic Zorman / Archives)

Le géant du numérique américain communique pour la première fois directement sur ses projets de construction d’un data center à Bissen.

Annoncé depuis deux ans et sujet à controverse au Grand-Duché, le projet de Google prend une tournure plus concrète cette semaine. À la séance d’information publique prévue jeudi s’ajoute une inédite «session d’information – exclusivement réservée aux journalistes luxembourgeois – concernant la construction potentielle d’un data center dans la commune de Bissen».

Quelques éléments ont déjà été dévoilés, mardi, par le responsable du développement des data centers européens de Google, Fabien Vieau, devant la caméra de RTL Télé. Il évoque un investissement de «deux fois 600 millions d’euros», soit 1,2 milliard d’euros au total, correspondant à la construction de deux data centers de 30.000m2 dotés de deux niveaux et d’une hauteur maximale de 25 mètres.

Le projet de Google soulève des objections d’ordre environnemental, relayées par le Mouvement écologique , notamment concernant le refroidissement des installations, qui pourrait ponctionner les réserves d’eau à disposition de la population. Google indique que le débit de l’Alzette devrait être affecté à hauteur de 1% après la première phase, et de 2% après la seconde. Soit un taux en dessous des normes européennes. Les technologies évoluant constamment, il se pourrait que cet impact soit moindre lorsque les data centers sortiront de terre – au plus tôt en 2023.