ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Pandémie

Goodyear relance partiellement sa production



L’usine de pneumatiques de Colmar-Berg reprendra la production mardi 14 avril pour assurer la continuité des services essentiels. (Photo: SG9LU)

L’usine de pneumatiques de Colmar-Berg reprendra la production mardi 14 avril pour assurer la continuité des services essentiels. (Photo: SG9LU)

L’usine de Colmar-Berg reprendra la production de pneumatiques dès mardi prochain pour assurer la continuité des services essentiels. Elle avait suspendu l’activité depuis le 18 mars à cause de la crise du Covid-19.

L’usine de Colmar-Berg devrait à nouveau s’animer dès le mardi 14 avril. Goodyear annonce ce vendredi relancer partiellement la production de pneus poids lourds au Luxembourg la semaine prochaine. «On recommencera à mélanger la gomme dès mardi puis à produire les pneus», précise un porte-parole de l’entreprise. Elle avait suspendu sa production le 18 mars .

«Ce redémarrage partiel permettra à l’entreprise de maintenir les stocks de pneus nécessaires pour assurer la continuité des services communautaires essentiels, tels que les services d’urgence et les transporteurs de biens essentiels comme la nourriture et les médicaments», justifie l’entreprise.

Cinq jours sur sept

Elle assure continuer de préserver la santé de ses employés. Des produits d’assainissement seront mis à leur disposition, ils devront garder une distanciation physique adaptée et les visites seront limitées aux seuls fournisseurs dont l’activité est essentielle.

Ils ne travailleront que cinq jours sur sept au lieu de sept habituellement. En temps normal, ce sont quatre équipes qui se succèdent pour assurer un service 24 heures sur 24, contre trois pour la période. L’entreprise ne donne pas le nombre exact de salariés qui reprendront le travail sur les 3.430 au total.

Décision luxembourgeoise

Les entrepôts resteront opérationnels pour assurer un service continu à la clientèle là où les restrictions officielles le permettent. «L’entreprise continue à surveiller et à gérer étroitement ses niveaux de stock et son approvisionnement en matières premières ainsi que la situation générale autour du Covid-19 et adaptera ses plans en conséquence», termine-t-elle.

Même si la décision de fermeture avait été prise au niveau européen, il s’agit ici d’une décision qui concerne l’usine luxembourgeoise, selon son porte-parole. «D’autres usines européennes reprendront entre mi-avril et fin avril», note-t-il.