COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

Investissements & etf

Gestion active: quels résultats pour les gérants en 2018?



233058.png

Gestion active: quels résultats pour les gérants en 2018? Lyxor ETF

Chaque année, Lyxor passe au crible la performance de milliers de fonds actifs par rapport à leurs indices de référence afin d’accompagner les investisseurs dans leur choix entre véhicules d’investissement actifs et passifs. Découvrez les principales conclusions de la nouvelle publication annuelle.

Chez Lyxor, nous avons la conviction qu’une combinaison intelligente de gestion active et passive peut jouer un rôle crucial dans l’optimisation des portefeuilles. Notre nouvelle publication sur les performances de 2018 recouvre 32 univers d’investissement de gestion active, soit près de 7.000 fonds et 1.600 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Marlène Hassine Konqui, Responsable de la Recherche ETF de Lyxor, en partage ici les conclusions principales.

10 points-clefs à retenir

1. 2018 a été une année difficile pour les gérants actifs, voire une des plus difficiles depuis plus d’une décennie. Les incertitudes politiques et économiques, l'effondrement quasi universel des classes d'actifs et l'absence de trajectoire claire des taux d'intérêt constituent autant de facteurs ayant fait obstacle à la génération d'alpha.

2. Seuls 24% des gérants actifs sont parvenus à dégager une surperformance en 2018, un résultat largement inférieur aux 48% enregistrés en 2017 et à la moyenne annuelle de 36% des 10 dernières années.

3. Les gérants de valeurs de croissance américaines et de petites capitalisations américaines et européennes ont été les plus performants. Ils ont été les seuls à largement surpasser leur performance moyenne annuelle des dix dernières années. De fait, 75% d’entre eux ont surperformé, soit nettement plus que la moyenne de 41% enregistrée depuis dix ans. À l’inverse, les gérants actifs de dette émergente, d’obligations d'entreprise américaines, d’obligations monde et d’actions françaises ont été les plus éprouvés.

4. Sélectionner un fonds capable de surperformer en 2018 a été plus difficile qu’en 2017. Dans l’ensemble, la dispersion des rendements par rapport à la moyenne à long terme a encore été inférieure à celle de 2017.

5. Seuls 27% des gérants actifs actions ont surperformé, un repli drastique par rapport aux 51% de 2017 et à la moyenne annuelle de 38% des dix dernières années. En cause: un marché chaotique et des positions défensives insuffisantes.

6. Les gérants obligataires ont été les moins performants: seuls 18% ont surperformé, contre 41% en 2017. En comparaison, la moyenne annuelle au cours des dix dernières années s’est élevée à 33% de surperformance. Les gérants actifs obligataires ont été pénalisés dans la quasi totalité des univers obligataires cette année. En effet, 90% des univers que nous couvrons ont sous-performé leurs rendements moyens à long terme. Seuls les gérants d’obligations à haut rendement en euros ont égalé leur performance moyenne sur dix ans.

7. Les fonds actifs surperforment visiblement plus pendant les marchés baissiers; en revanche, il leur est plus difficile de continuer à surperformer pendant le marché haussier qui s’ensuit. Identifier un fonds capable de surperformer de façon régulière, dans les différentes phases de marché, représente un véritable défi.

8. Les résultats des gérants actifs remettent en cause l’idée reçue selon laquelle ils seraient plus enclins à surperformer sur des marchés moins efficients.

9. L'année 2018 a également été placée sous le signe de la morosité pour les hedge funds actions long-short conformes à la directive OPCVM. Toutefois, ceux-ci s'en sont globalement mieux sortis par rapport à leur indice de référence que les fonds actifs traditionnels.

10. L’allocation entre véhicules d’investissement (actifs vs passifs) au sein d’un portefeuille est donc tout aussi importante que l’allocation d’actifs pour optimiser les portefeuilles et générer de la performance sur le long terme.

À quoi peut-on s’attendre en 2019?

2019 s’annonce aussi difficile que 2018. La politique monétaire, devenue encore plus accommodante, atténue la volatilité, alors que les incertitudes économiques et politiques persistent. Brexit, tensions commerciales, ralentissement de la croissance en Europe et en Chine et faible évolution des taux d'intérêt sont autant de facteurs qui pourraient continuer de freiner la performance des marchés. Selon nous, pour générer des rendements, le choix du bon véhicule d'investissement aura tout autant d’importance que la sélection de l’allocation d'actifs.

Comment utiliser cette étude?

Cette recherche est conçue pour aider les investisseurs à optimiser leurs portefeuilles en choisissant les véhicules de placement adaptés à chaque classe d'actifs. Si vous êtes un investisseur professionnel, nous vous invitons à consulter la version complète de l’étude sur le site de Lyxor ETF .

Lire le rapport dans sa version intégrale

 

Retrouvez l’intégralité de Investissements & ETF

Informations importantes

Source de toutes les données: Morningstar et Bloomberg, période comprise entre le 31/12/2008 et le 28/12/2018. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des résultats futurs.

Ce document est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification «contreparties éligibles» ou «clients professionnels» au sens de la directive 2014/65/EU relative aux marchés d’instruments financiers.

Ce document est de nature commerciale et non règlementaire. Avant tout investissement dans ce produit, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « Profil de risque » de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois),  ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com .

La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com . En outre la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d'inventaire actuelle lorsqu'ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d'inventaire actuelle à la revente.

Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s)

Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.

Les indices ne sont ne parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.

Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux Etats-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n'étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).

Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d'un tel ressortissant américain.

Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit.

Lyxor International Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2014/91/EU) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel.