POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Bilan hebdomadaire

Face à la vague d’infections, la solution est la vaccination



Un vacciné a, selon les chiffres de la semaine du 15 au 21 novembre, deux fois moins de risque d’être infecté. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/Archives)

Un vacciné a, selon les chiffres de la semaine du 15 au 21 novembre, deux fois moins de risque d’être infecté. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/Archives)

Difficile de contester que le Luxembourg connaît une nouvelle vague de contaminations: +31% de cas entre le 15 et le 21 novembre par rapport à la semaine précédente, et 556 nouveaux cas pour la seule journée de mardi. La vaccination reste la meilleure arme pour y faire face.

Le rapport hebdomadaire de la Direction de la santé confirme ce que l’on avait deviné: le Luxembourg fait bel et bien face à une recrudescence des cas de Covid, qui prend l’ampleur d’une nouvelle vague. Ainsi, entre le 15 et le 21 novembre, on a compté 1.897 infections, contre 1.447 pour la semaine précédente, soit une augmentation de 31%. À nuancer cependant: le large scale testing étant terminé, la plupart des personnes testées ont désormais des doutes (symptômes, cas contact…) quant au fait d’être malade ou non, ce qui augmente fatalement le nombre de cas positifs.

De plus, infecté ne veut pas dire malade (soit des symptômes, une incapacité de travail…).

3.320 personnes se trouvaient en isolement (+22%) et 7.329 en quarantaine (+82%) au cours de cette semaine.

Élément intéressant: le taux d’incidence chez les nouveaux infectés. Il était de 450,92 pour 100.000 habitants pour les non-vaccinés et de 217,71 pour 100.000 habitants pour ceux qui avaient un schéma vaccinal complet. Le vaccin reste donc la meilleure arme contre la maladie, puisqu’être vacciné a pour effet d’avoir deux fois moins de risque d’être positif au Covid-19.

Mardi, 556 nouveaux cas ont été détectés pour 4.780 tests PCR réalisés.

Un taux d’incidence qui grimpe

Parmi les hospitalisations, 20 patients sur 39 hospitalisés en soins normaux n’étaient pas vaccinés (19 avaient un schéma vaccinal complet), alors que 4 patients sur 10 en soins intensifs n’étaient pas vaccinés. Mais il faut évidemment lire ces chiffres en tenant compte du fait que les vaccinés sont beaucoup plus nombreux que les non-vaccinés. On déplore aussi deux nouveaux décès entre le 15 et le 21 novembre.

Sans surprise, le taux d’incidence a bondi d’une semaine à l’autre, passant de 228 cas pour 100.000 habitants à 299. La hausse est remarquée dans toutes les tranches d’âge, sauf les plus de 75 ans.

Le taux de reproduction est aussi passé de 1,01 à 1,19. Un malade contamine donc plus de personnes saines.

Sur le front des guérisons, le nombre de personnes guéries est passé de 81.273 à 82.444 la semaine dernière. 

Plusieurs mises en quarantaine dans des écoles

Plusieurs écoles ont dû composer avec le virus:

École Boudersberg, Dudelange 

Le 10 novembre, un cas positif a été détecté dans une classe de cycle 2. Quatre autres cas ont été détectés le 14 novembre et un sixième le 15 novembre. La classe a été mise en quarantaine sans dérogation de sortie.

Centre scolaire Raoul Follereau, Rambrouch 

Six élèves d’une classe de cycle 2 ont été testés positifs lors d’autotests réalisés le 21 novembre à la maison. La classe a été mise en quarantaine sans dérogation de sortie.

École Chemin Rouge, Sanem 

Le 14 novembre 2021, un élève a été diagnostiqué positif dans une classe du cycle 2. Des cas sont également apparus jusqu’au 23 novembre dans cinq autres classes des cycles 2, 3 et 4. En tout, 14 élèves et un enseignant ont été touchés par le Covid-19. Quatre classes ont été mises en quarantaine avec dérogation de sortie pour assister aux cours. Deux classes ont été mises en quarantaine sans dérogation de sortie.

Près de 3.000 personnes ont reçu une 1re dose de vaccin

La vaccination? Pour la semaine du 15 au 21 novembre, 18.088 doses ont été administrées au total. 2.924 personnes ont reçu une première dose, 4.008 une deuxième et 11.156 personnes ont reçu une dose complémentaire par rapport à un schéma complet.

425.854 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 77% par rapport à la population vaccinable (donc la population de 12 ans et plus).

Pour renforcer la couverture vaccinale, le gouvernement a décidé de faciliter l’accès à la vaccination en déployant des spots de vaccination temporaires et des équipes mobiles seront présentes dans les endroits de passage:

Pop-up Luxembourg-ville

70, Grand-Rue, L-1660 Luxembourg

Du 25 au 27 novembre, de 11h à 18h

Cloche d’Or Shopping Center

25, boulevard F. W. Raiffeisen, L-2411 Luxembourg

Les 26 et 29 novembre, de 10h à 16h