ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

Collectivités

Extension de la maison relais à Gonderange



L’extension ne reprend pas la linéarité du bâtiment existant, mais joue au contraire avec des lignes brisées et des angles.                              (Photo: Decker, Lammar et Associés)

L’extension ne reprend pas la linéarité du bâtiment existant, mais joue au contraire avec des lignes brisées et des angles. (Photo: Decker, Lammar et Associés)

Pour faire face à l’augmentation de la fréquentation de l’école préscolaire et de sa maison relais, la Commune de Junglinster a souhaité agrandir ces équipements. Decker, Lammar et Associés se sont vu confier la conception architecturale de cette extension.

Pour la construction de cette extension, les architectes choisissent de ne pas suivre la régularité et la linéarité du bâtiment existant, mais plutôt de jouer avec des volumes et des hauteurs différents, des pans inclinés, des irrégularités d’espaces et des angles obtus.

L’extension se compose donc de six pentagones qui s’organisent autour d’une cour. Les salles d’activités s’articulent autour de cette nouvelle place, laissant entrer la lumière du jour et où le regard s’échappe vers le paysage environnant.

Par cette disposition singulière des volumes, les architectes souhaitent contribuer à changer la vision de l’enfant sur l’espace. Le mobilier intérieur a également été choisi avec une volonté de répondre à un caractère ludique.

Le bâtiment est réalisé avec une enveloppe en bois portée par une structure en béton. (Photo: Decker, Lammar et Associés)

1 / 3

À l’intérieur, on retrouve également des lignes brisées. (Photo: Decker, Lammar et Associés)

2 / 3

Plan de situation (Illustration: Decker, Lammar et Associés)

3 / 3

Parce que le terrain est en pente, l’extension se déploie sur trois niveaux qui sont reliés par un ascenseur et un escalier. La répartition des fonctions école et maison relais par niveau est identique à l’ancien bâtiment. L’entrée de l’école depuis la rue au niveau supérieur reste inchangée, mais l’entrée de la maison relais est déplacée dans la nouvelle extension.

Depuis la nouvelle place, on peut accéder à trois salles dites «basses», des sanitaires, une salle de réunion, une cuisine pédagogique et des vestiaires.

Au rez-de-jardin, une autre place est délimitée par la salle polyvalente, la salle d’activités motrices, de relaxation, le laboratoire et la salle des jeux de société. On accède également au jardin et au préau.

Afin de répondre au pacte climat dans lequel est engagée la Commune de Junglinster, l’extension est réalisée avec une enveloppe en bois portée par une structure en béton. Le chauffage est alimenté par la géothermie et le réseau urbain existant. Afin d’assurer un léger rafraîchissement, la dalle active en béton de la piazza est alimentée par de l’eau fraîche produite par les corbeilles géothermiques.

Par ailleurs, le bâtiment bénéficie d’une ventilation mécanique à rafraîchissement adiabatique qui permet de pulser de l’air rafraîchi en été sans aide électrique ou mécanique. Le groupe dispose en plus d’une récupération d’énergie très performante pour la période hivernale.

Fiche technique

Client: Commune de Junglinster

Architectes: Decker, Lammar et Associés

Livraison: 2020

Surface: 2.200m2

Localisation: Gonderange

Cet article a été rédigé pour le hors-série Paperjam Architecture + Real Estate, paru le 12 novembre 2020 et disponible à l’achat en kiosque ou sur l’e-shop de Maison Moderne .

Le contenu du hors-série est produit en exclusivité pour le hors-série, il est publié sur le site pour contribuer aux archives complètes de Paperjam.