POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

À Pétange et Bascharage

Les équipes renforcées face aux dégâts de la tornade



259526.jpg

Le nombre de demandes d’intervention suite à la tornade de ce vendredi 9 août a «sensiblement augmenté» dans la journée de dimanche, selon le gouvernement. (Photo: Paperjam)

La cellule de crise du gouvernement, mise en place suite à la tornade du vendredi 9 août, s’est à nouveau réunie dimanche à 18h, présidée par la ministre de l’Intérieur Taina Bofferding. Les équipes ont été renforcées à Pétange et Bascharage.

Le nombre de demandes d’intervention suite à la tornade de ce vendredi 9 août a «sensiblement augmenté» dans la journée de dimanche, annonce le gouvernement suite à la réunion de la cellule de crise qui s’est tenue à 18h. La moitié des requêtes a entre-temps pu être prise en charge.

Présidée par la ministre de l’Intérieur Taina Bofferding , la cellule de crise s’est réunie également en présence du bourgmestre de Pétange Pierre Mellina et de l’échevin de Bascharage Frank Pirrotte afin de faire le point sur la situation et «définir les actions à accomplir dans les heures et jours à venir».

La police grand-ducale reste sur place

Afin de maintenir et augmenter le rythme de travail avec le soutien de l’armée, «il a été décidé de garder les équipes de jour sur site jusqu’à la tombée de la nuit (de dimanche, ndlr) et de les renforcer pour atteindre un effectif au niveau des services de secours de 180 pompiers issus de 25 centres d’incendie et de secours et trois groupes d’intervention spécialisés», ajoute le gouvernement.

La majorité des interventions au niveau des toitures nécessitant l’utilisation d’engins spécialisés, le nombre d’auto-échelles et bras télescopiques a été augmenté à un total de 14.

Le relogement assuré par les communes

Le trafic dans les quartiers touchés reste fortement perturbé, notamment par les opérations de secours. L’appel est fait à la population de ne pas se rendre dans les zones concernées si cela n’est pas absolument nécessaire. La police grand-ducale reste par ailleurs en permanence sur place pour sécuriser le secteur.

Les communes de Pétange et Bascharage ont encore assuré la nuit dernière le relogement des personnes sinistrées dans des hôtels.