POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Capitale européenne de la culture

L’équipe d’Esch2022 se constitue



La manifestation Esch2022 va établir son quartier général à Esch-Belval en 2021. (Photo: Maison Moderne)

La manifestation Esch2022 va établir son quartier général à Esch-Belval en 2021. (Photo: Maison Moderne)

Depuis quelques jours, l’équipe d’Esch2022 s’est un peu agrandie, avec notamment l’arrivée de Françoise Poos, et va continuer de s’étoffer puisque plusieurs postes sont à pourvoir.

Nommée en novembre 2018, Nancy Braun, directrice générale de l’année européenne de la culture Esch2022, a composé autour d’elle, au fur et à mesure, une nouvelle équipe pour mettre en place cette manifestation culturelle d’envergure qu’est Esch2022. Aujourd’hui, cette équipe se précise et s’étoffe de plus en plus.

À ses côtés, aussi depuis novembre 2018, Christian Mosar, critique d’art, commissaire, conférencier et photographe, agit au poste pivot de directeur artistique et assure ainsi les choix de l’ensemble de l’offre culturelle de la manifestation.

Depuis ce mois de janvier, Françoise Poos a rejoint l’équipe au poste-clé de directrice du programme culturel. Françoise Poos est par ailleurs chercheuse, présidente de l’Abbaye de Neumünster et présidente du Prix Edward Steichen.

Parmi les autres postes à forte responsabilité, on trouve  Jacques Hirtt  qui assure la direction administrative et financière. Il était précédemment directeur chez Muller & Associés.

Le point sensible du tourisme et de la mobilité est placé sous la responsabilité de Thierry Kruchten (précédemment supply chain manager chez Heintz van Landewyck).

À la tête de la communication, du marketing et des relations publiques de l’événement a été embauché Ronnie Gerber, qui a mené jusqu’à présent sa carrière au sein d’agences. Il a travaillé par exemple pour Interpub, Advantage, Dechmann et IDP, et était précédemment directeur artistique de l’agence Vous. Il est actuellement épaulé par Jessika Maria Rauch, consultante en communication, qui intervient pour Esch2022 tout en conservant son statut d’indépendante. Une équipe qui évoluera dans les semaines à venir puisque des postes sont ouverts pour le département Presse et relations publiques.

Jacques Maquet occupe le poste de quality and impact research coordinator.

Enfin, aux postes exécutifs, on retrouve Mélanie de Jamblinne de Meux (qui a travaillé chez Smets et qui a participé à l’organisation Lët’z Arles), Sandra Schwender (curatrice indépendante et ex-responsable de médiation au Casino Luxembourg) et Sarah Caron, qui sont toutes les trois chargées de missions.

Actuellement, Esch2022 cherche encore à embaucher:  cinq postes sont ouverts aux candidatures , qui doivent être déposées avant le 31 janvier. Au total, l’équipe devrait compter une trentaine de personnes.