ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Xavier Hauboldt (CEO)

«Un équilibre entre le business, le partage des expériences et la convivialité»



Xavier Hauboldt: «S’il est vrai que la situation est inédite en ce moment, cela ne nous empêche pas d’entrevoir un avenir meilleur et nous sommes ravis de renouveler notre adhésion au Paperjam Club.» (Photo: DR)

Xavier Hauboldt: «S’il est vrai que la situation est inédite en ce moment, cela ne nous empêche pas d’entrevoir un avenir meilleur et nous sommes ravis de renouveler notre adhésion au Paperjam Club.» (Photo: DR)

La société Eaglestone renouvelle son adhésion au Paperjam Club. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Xavier Hauboldt. – «Spécialisée dans le développement et l’investissement immobilier, Eaglestone réalise depuis bientôt 10 ans des projets immobiliers d’envergure en Belgique et au Luxembourg. Consciente des évolutions sociétales et des enjeux environnementaux, Eaglestone mène une réflexion continue dans la conception de ses développements, afin de créer des espaces de vie et de travail durables et innovants, générateurs de valeur ajoutée. Acteur engagé de la ville de demain, Eaglestone est reconnue pour son architecture contemporaine, où l’art et le design sont indissociables de la dimension urbaine.

Vous venez de renouveler votre adhésion au Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussés à le faire?

«S’il est vrai que la situation est inédite en ce moment, cela ne nous empêche pas d’entrevoir un avenir meilleur et nous sommes ravis de renouveler notre adhésion au Paperjam Club, qui est un très bon réseau professionnel qui permet de multiplier les contacts et d’entretenir les liens existants.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Un équilibre entre le business, le partage des expériences et la convivialité. Le Paperjam Club est un excellent moyen de développer notre réseau de proximité, de partager notre savoir-faire et de développer nos problématiques avec des interlocuteurs de notre métier, mais également neutres.»