PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Finances personnelles

Les épargnants plus prévoyants avec le Covid-19



Selon une étude d’ING Luxembourg, les résidents signalent être plus économes en ce moment et plus attentifs à la constitution d’une épargne de précaution.

Depuis le début de la crise du Covid-19, 61% des résidents luxembourgeois estiment être plus économes, et 56% d’entre eux déclarent être davantage préoccupés par leur situation financière, selon un sondage réalisé par TNS Ilres pour ING Luxembourg fin avril . Par ailleurs, 32% des répondants constatent déjà des effets négatifs sur leurs finances personnelles.

Dans ce contexte, les ménages surveillent leurs bas de laine de manière plus rapprochée. 86% des personnes interrogées déclarent disposer d’économies, à des degrés divers: ainsi, 13% disposent d’économies correspondant à moins d’un revenu mensuel, tandis que 20% d’entre elles ont mis de côté plus de 12 mois de revenus.

Au final, 56% des quelque 500 sondés disent vouloir être plus attentifs dans la constitution d’une réserve d’épargne d’urgence. Et 17% des résidents interrogés ont déjà dû l’entamer.

«Le principe de base est le suivant: fonds d’urgence = deux à trois fois le revenu mensuel. En général, je recommanderais à chaque ménage d’effectuer une planification financière détaillée comprenant une analyse coûts/bénéfices, afin de permettre une épargne systématique. Dans l’idéal, il faudrait automatiquement allouer une portion de son salaire à un compte d’épargne», explique Ingrid Ballesca, market analyst chez ING Luxembourg.