ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Nouvelles restrictions

Les entreprises passent leur cantine en take-away



Seules les cantines scolaires pourront continuer à fonctionner normalement. Celles des entreprises et des hôpitaux ne peuvent faire que du take-away, précise le ministère de la Santé. (Photo: Shutterstock)

Seules les cantines scolaires pourront continuer à fonctionner normalement. Celles des entreprises et des hôpitaux ne peuvent faire que du take-away, précise le ministère de la Santé. (Photo: Shutterstock)

La fermeture des restaurants concerne aussi les entreprises et les hôpitaux, appelés à privilégier la vente à emporter dans les cantines.

Interrogé en fin de séance publique de la Chambre des députés, le ministère de la Santé apporte des précisions concernant la restauration en entreprise, via un communiqué de presse.

Le sujet avait fait l’objet de malentendus. Pour les éviter, il rappelle que «les activités de restauration accessoires des entreprises bénéficient, au même titre que toute autre activité de restauration, de l’exception légale prévue par la loi votée le 25 novembre 2020, qui autorise le maintien des activités de service de vente à domicile, de vente au volant et de livraison à domicile». Comme dans l’horeca, les cantines des entreprises mais aussi des hôpitaux devront donc préconiser la formule du take-away. Seules les cantines scolaires peuvent rester ouvertes.

«Les employés seront autorisés à s’asseoir en respectant les consignes», nous précise une porte-parole du ministère de la Santé, mais seulement pour profiter d’offres à emporter.