POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Covid-19

En Sarre, on tire au sort certains futurs vaccinés



En Sarre, un peu plus de 22.000 personnes ont déjà été vaccinées. (Photo: SIP/Emmanuel Claude)

En Sarre, un peu plus de 22.000 personnes ont déjà été vaccinées. (Photo: SIP/Emmanuel Claude)

Devant l’abondance de demandes en vue d’obtenir un rendez-vous pour se faire vacciner, le ministère de la Santé de la Sarre a décidé de procéder à un tirage au sort.

L’histoire pourrait prêter à sourire, mais elle est des plus sérieuses puisqu’elle touche à l’une des problématiques les plus importantes du moment: la vaccination contre le Covid-19. En Allemagne, dans le land de la Sarre, à deux pas du Luxembourg donc, la ruée pour obtenir un rendez-vous de vaccination est telle que les autorités en sont arrivées à réaliser voici quelques jours un tirage au sort afin de déterminer les futurs vaccinés parmi les personnes les plus prioritaires. Un tirage organisé sous contrôle notarial.

52.000 personnes sur liste d’attente

Le souci principal est évidemment la relative rareté des vaccins dans les trois centres que compte cette région (un quatrième va ouvrir). Sur les quelque 120.000 Sarrois qui appartiennent au groupe de vaccination le plus prioritaire (comprenant les personnes de plus de 80 ans, les résidents et soignants des maisons de retraite, le personnel hospitalier…), un peu plus de 22.000 ont déjà été vaccinés. Et environ 28.000 n’ont pas besoin de prendre rendez-vous, travaillant dans un hôpital (où ils peuvent se faire directement vacciner) ou séjournant dans une maison de retraite (où les équipes de vaccination mobiles se déplacent).

Cependant, selon un chiffre avancé par le média Saarländischer Rundfunk, 52.000 personnes de ce groupe sont également actuellement sur une liste d’attente afin d’obtenir un rendez-vous. Du coup, le ministère de la Santé de la Sarre a décidé de procéder à ce tirage au sort afin de déterminer les 2.520 premiers rendez-vous, dont les vaccinations ont débuté le 4 février et se finiront le 13 du même mois. Par la suite, un peu moins de 1.700 personnes supplémentaires devraient encore obtenir rapidement un rendez-vous. Saarländischer Rundfunk explique aussi que l’objectif du ministère de la Santé sarrois serait de réduire cette liste d’attente d’un quart avant le 1er mars.