LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

John Rech (Opderschmelz)

«En 2021, j’aurais voulu accueillir The Coronas»



John Rech: «Je me réjouis de voir le grand groupe rock américain Kings of Leon à Dudelange le samedi 11 juin prochain!» (Photo: LSAP)

John Rech: «Je me réjouis de voir le grand groupe rock américain Kings of Leon à Dudelange le samedi 11 juin prochain!» (Photo: LSAP)

Alors que l’année 2021 se termine tout doucement, le directeur et programmateur d’Opderschmelz, John Rech, nous livre ce qu’il s’est mis de mieux dans les oreilles ces 12 derniers mois. 

Quel est votre album préféré de 2021?

John Rech. – «Tous les albums que j’ai beaucoup écoutés en 2021 datent en réalité de 2020. Et mon disque de l’année est ainsi sorti en mars 2020, juste avant le début du confinement. Il s’agit de ‘Cavale’, le 10e album du chanteur français Cali. Il revient toujours parmi mes favoris.

‘Cavale’ est un album assez osé pour lui, associant un fort côté singer/songwriter avec beaucoup de modernité. J’adore la manière qu’il a de mixer les deux, notamment en faisant appel à la jeune génération et au compositeur Augustin Charnet (ancien leader du groupe indé français Kid Wise, ndlr).

Quelle est votre révélation musicale de 2021?

«J’ai découvert le chanteur américain Cody Fry via mes enfants. Deux grands ados de 16 et 18 ans. Ces derniers me surprennent parfois avec des artistes qui ne croiseraient jamais ma route sans eux. Ils me font ainsi souvent écouter des morceaux de leurs playlists, et moi, je leur parle de ceux qui sont les influences des artistes qu’ils écoutent [rires]. C’est une bonne manière de rester à la page.

Mes enfants me font souvent découvrir des chansons de leurs playlists, et moi, je leur parle de ceux qui sont les influences des artistes qu’ils écoutent.
John Rech

John Rech,  directeur et programmateur,  Opderschmelz

Ici, Cody Fry est un jeune singer/songwriter passé par l’émission ‘American Idol’. Il évolue dans un registre pop/laid back. Il a notamment sorti une version incroyable d’‘Eleanor Rigby’ des Beatles. Cela lui a d’ailleurs permis de faire partie des nommés aux prochains Grammy Awards dans la catégorie ‘Best Arrangement, Instruments and Vocals’.

Quel est votre artiste luxembourgeois de 2021?

«Je vais me faire lyncher par tous mes amis si je ne donne qu’un nom [rires]. Je vais donc déjà commencer par citer ceux qui ont enregistré un live chez nous: le singer/songwriter Sven Sauber, Schëppe Siwen et son folk-rock celtique, sans oublier Josh Island, qui doit enregistrer l’été prochain.

Et puis, je m’en voudrais de ne pas parler de Francis of Delirium et de son rock indé que j’adore. Et, dans une veine plus électro-jazz, de Jérôme Klein. Ce sont les premiers noms qui me passent par la tête. J’en oublie certainement beaucoup d’autres. Qu’ils ne m’en veuillent pas…

Quel concert auriez-vous aimé voir en 2021?

«Ironie oblige, j’aurais voulu accueillir le groupe… The Coronas! Un excellent groupe rock dublinois qui devait être présent aux Fêtes de la musique à Dudelange.

Ils sont très connus en Irlande, et nous les avions fait venir en 2019 afin que le public luxembourgeois puisse les découvrir. On aurait donc voulu les voir revenir chez nous en 2020 et 2021, mais la situation sanitaire a rendu ça impossible. Du coup, ils sont déjà programmés pour les Fêtes de la musique 2022!

Quel est l’artiste ou l’album que vous attendez en 2022?

«J’avoue que je me réjouis de voir le grand groupe rock américain Kings of Leon à Dudelange, le samedi 11 juin prochain! Un événement co-organisé par l’Atelier, De Gudde Wëllen et la Ville de Dudelange. Kings of Leon se produira dans le cadre du festival Usina 2022, qui se tiendra en marge d’Esch 2022 – Capitale européenne de la culture. D’autres noms seront dévoilés en début d’année 2022, afin de compléter l’affiche.»