POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Covid-19

L’EMA approuve une 3e dose du vaccin Pfizer



L’EMA a donné son feu vert à une 3e dose du vaccin Pfizer/BioNTech. (Photo: Archives SIP/Jean-Christophe Verhaegen)

L’EMA a donné son feu vert à une 3e dose du vaccin Pfizer/BioNTech. (Photo: Archives SIP/Jean-Christophe Verhaegen)

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé l’administration d’une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech.

Dans un communiqué, le régulateur européen du médicament a donné son feu vert pour l’administration d’une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech pour les plus de 18 ans.

«Le Comité des médicaments à usage humain a évalué les données de Comirnaty montrant une augmentation des taux d’anticorps lorsqu’une dose de rappel est administrée environ six mois après la deuxième dose chez les personnes âgées de 18 à 55 ans. Sur la base de ces données, le comité a conclu que des doses de rappel peuvent être envisagées au moins six mois après la deuxième dose pour les personnes âgées de 18 ans et plus», a indiqué l’EMA dans sa communication officielle.

Autre information intéressante, l’EMA a conclu qu’une dose supplémentaire des vaccins Covid-19 Comirnaty (Pfizer/BioNTech) et Spikevax (Moderna) peut être administrée aux personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli, au moins 28 jours après leur deuxième dose.

Au Luxembourg, le gouvernement s’appuie sur l’avis du Conseil supérieur des maladies infectieuses (CSMI) pour mettre en place une stratégie afin de lutter contre l’épidémie. Le CSMI est également très à l’écoute des recommandations du régulateur européen.