POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Stella Emolo (Chief Fundraising)

«Développer la notoriété de la fondation»



264149.jpg

Stella Emolo: «Nous cherchons plus de sponsors, plus de partenariats, plus de collaborateurs, qui croient en l’importance des différents projets soutenus par la fondation.» (Photo: Shining Hope Foundation)

Le Paperjam Club accueille un nouveau membre: Shining Hope Foundation. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Stella Emolo. – «Shining Hope est une organisation caritative qui vise à améliorer la qualité de vie des populations vulnérables, en particulier des enfants, dans les pays en voie de développement, à travers des actions pérennes basées sur le partenariat avec des acteurs de la société civile locale, dans le plus strict respect de leur culture. Elle privilégie le développement et la promotion de l’interconnectivité entre les Hommes, la nature et les animaux, dans une approche holistique.

Vous venez de rejoindre le Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à le faire?

«Shining Hope naît en 2010 à Londres grâce à l’engagement de la famille Saint-Arnoult. Depuis l’an dernier, la fondation est devenue une asbl luxembourgeoise, et notre objectif est donc de développer sa notoriété auprès du grand public, des acteurs du développement, ainsi que des donateurs potentiels.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Dans le but d’agrandir notre activité au Grand-Duché, nous cherchons plus de sponsors, plus de partenariats, plus de collaborateurs, qui croient en l’importance des différents projets soutenus par la fondation et qui veulent s’engager avec nous dans le sens de notre vision du monde: apprendre aux Hommes à vivre en harmonie avec la nature et les animaux.»