ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#hubradar

Développer nos villes connectées avec l’IA



Selon le magazine américain Technology Review, le «machine learning» pourrait nous aider à développer nos villes connectées (ou «smart cities») et une consommation plus responsable. (Photo: Shutterstock)

Selon le magazine américain Technology Review, le «machine learning» pourrait nous aider à développer nos villes connectées (ou «smart cities») et une consommation plus responsable. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

L’IA: clé du succès des «smart cities»?

Selon le magazine américain Technology Review, la lutte contre le changement climatique ne concernerait pas seulement les Hommes. Le «machine learning» pourrait nous aider à mieux adapter nos villes connectées (ou «smart cities») et à développer une consommation plus responsable.

Les solutions technologiques pouvant apporter leur soutien sont classées selon trois catégories: les «high leverage», «long term» et «high risk». Ce rapport présente les 10 domaines dans lesquels l’IA pourrait apporter une contribution, tels que dans la prédiction des besoins en électricité, l’optimisation des modes d’acheminement du fret, ou encore l’optimisation des «supply chains» industrielles.

Quels seront les modes de transport de demain?

Du 10 au 13 juin dernier se tenait l’Ecomotion à Tel-Aviv, un événement dédié à la «smart mobility» et la «smart city». Pour cette édition 2019, les Français étaient présents, notamment des entreprises telles que SNCF, Michelin et Keolis. Sujet central lors du salon: l’«automotive» et le développement des véhicules autonomes.

Maddyness en profite pour faire le point. Si les avancées sont nombreuses, le niveau 5 d’autonomie (100% autonome) est encore loin d’être acquis. En cause, notamment: le coût important des capteurs et logiciels embarqués nécessaires, ainsi que la consommation énergétique faramineuse de ce type de technologies.

De plus, les infrastructures des villes nécessitent des adaptations majeures pour une adoption généralisée, ce qui sera sans doute l’un des axes principaux de développement des futures «smart cities».

La SNCF développe la mobilité en MaaS

À la veille de l’ouverture à la concurrence des transports ferroviaires civils, la SNCF entend rester un acteur incontournable de la mobilité en France. Pour ce faire, l’entreprise mise sur la Mobility as a Service (MaaS).

Cette approche «plate-forme» des services de transport urbains pourrait se révéler gagnante pour le groupe ferroviaire et les métropoles desservies par son réseau, à l’aube de la «smart city». Décryptage.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR  proposée par le  HUB Institute