POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

coronavirus

Deux Luxembourgeois rapatriés de Wuhan



Un premier bilan médical a confirmé l’absence de symptômes d’infection. (Photo: Shutterstock)

Un premier bilan médical a confirmé l’absence de symptômes d’infection. (Photo: Shutterstock)

Comme annoncé par Paperjam, d’autres Luxembourgeois ont été rapatriés de Wuhan, d’où est partie l’épidémie de coronavirus, après un premier retour au début du mois de février. Ils ont été placés en quarantaine.

Deux Luxembourgeois ont été rapatriés depuis la région chinoise de Wuhan, d’où est partie l’épidémie de coronavirus, a indiqué vendredi après-midi le ministère de la Santé.  Une personne avait déjà été rapatriée le 9 février  avant que Paperjam ne révèle que  d’autres pourraient être concernées .

Cette fois, ce sont deux personnes dont le retour a été organisé. Après l’arrivée à l’aéroport de Paris d’un vol organisé par les autorités françaises dans le cadre du mécanisme européen de protection civile, le transfert vers le Luxembourg a été réalisé par le Corps grand-ducal d’incendie et de secours. Par principe de précaution, les personnes concernées ont été placées en isolement dès leur arrivée sur le territoire luxembourgeois.

Pas de symptômes d’infection

Un premier bilan médical confirme l’absence de tout signe ou symptôme d’infection. Ce bilan initial sera éventuellement complété par des analyses effectuées au Service national des maladies infectieuses du CHL et les personnes resteront en quarantaine pendant la période maximale d’incubation d’une infection par coronavirus, soit 14 jours.