LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Voyages

Bienvenue à l’hôtel (1/10)

Dans sa bulle chez Bubbleplace



Cet été, Paperjam vous propose de vous évader chaque lundi avec une sélection d’hébergements insolites situés non loin du Luxembourg ou dans le pays même. De quoi vous donner des idées d’escapade. On commence avec les bulles de Bubbleplace, installées près de Namur (Belgique). 

Bubbleplace, c’est l’histoire de deux Belges, Florence et Gauthier, deux amoureux de la nature habitant Bruxelles.

«Disons que nous avions la chance que nos parents vivent à la campagne», sourit Gauthier Clerfaÿt (31 ans). «Mais on entendait à longueur de semaine certains de nos amis, également bruxellois, se plaindre qu’ils manquaient de verdure. Tout en ajoutant que le camping, ben, ce n’était pas trop fait pour eux…»

Ce qui a fait germer dans la tête de notre couple l’idée de reproduire un concept qu’ils avaient découvert lors d’un voyage en Martinique: passer la nuit à la belle étoile en pleine nature dans une bulle confortable au toit transparent.  

Et une, et deux, et trois «bubbles»

C’est ainsi qu’ils ont implanté une première bulle, baptisée «Bubblewood», dans une prairie du côté de Bertinchamps, en province de Namur. «On a fonctionné deux ans avec cette seule bulle…», continue Gauthier Clerfaÿt. «Et puis, au moment du premier confinement lié à la crise sanitaire, on s’est retrouvés tous les deux en chômage forcé…» 

De quoi penser à autre chose qu’au boulot. C’est alors qu’est né le projet de mettre en place une deuxième bulle, portant cette fois le nom de «Bubblegarden». Une «bubble» implantée dans un lieu différent de la première, mais tout aussi champêtre, à Dion-le-Mont, un charmant et paisible village de Chaumont-Gistoux, dans le Brabant wallon.  

«Et puis, cette année, on a eu l’opportunité de reprendre la gestion d’une troisième bulle, située à Maredsous, non loin de la fameuse abbaye.» Un cadre qui leur a tellement plu qu’ils ont décidé d’y implanter également leur première bulle, la «Bubblewood». 

Avec vue sur l’Abbaye de Maredsous

Trois bulles donc, situées à une grosse heure de voiture du Luxembourg, pour trois concepts (un peu) différents. «À Dion-le-Mont, vous passez la nuit au bord d’une rivière, entre une prairie et un sous-bois. C’est très bucolique.  Dans la ‘Bubblewood’, vous dormez dans un environnement avec des arbres grands comme des cathédrales. Et enfin, la ‘Mared’sous Bulle’ vous offre une vue imprenable sur la célèbre abbaye du village…», détaille le gérant. 

La «Mared’sous Bulle», avec vue sur la célèbre abbaye.  (Photo: Bubbleplace)

La «Mared’sous Bulle», avec vue sur la célèbre abbaye.  (Photo: Bubbleplace)

De Maredsous, il en est également question dans l’apéro qui vous est proposé pour égayer votre début de soirée. «Dans le frigo, on retrouve des produits locaux, dont la bière évidemment», sourit un Gauthier Clerfaÿt qui évoque le confort et le standing d’une chambre trois étoiles. Avec notamment une literie de qualité supérieure et un petit-déjeuner laissé dans un panier par les hôtes et composé, là aussi, de produits locaux. 

De mars à octobre et pas plus d’une nuit

Dans chacune des trois bulles, trois formules d’escapade sont possibles, dont la «romantique», qui prévoit une ambiance basée sur le même thème. Avec une lumière tamisée de circonstance, des pétales de rose et une bouteille de… «bubbles», évidemment. En termes de prix, vous vous en sortirez avec une note entre 165 et 220 euros. 

Et le concept autour de ces petites habitations (qui sont disponibles de mars à octobre) semble plaire. Bien que leurs propriétaires n’acceptent pas de séjours de plus d’une nuit, le carnet de réservation est pourtant bien rempli. «Pour les week-ends, tout est pris jusqu’en septembre. C’est un peu plus libre le reste de la semaine…», conclut Gauthier Clerfaÿt. Donc, si cela vous tente…

Plus d’informations: https://www.bubbleplace.be/