LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Ma vie en quarantaine

Crazy Quarantine Sessions, pour les envies musicales



Extrait de la Crazy Quarantine Session de Sven Sauber, accompagné par le multi-instrumentiste Pol Belardi. (Illustration : Crazy Quarantine Sessions)

Extrait de la Crazy Quarantine Session de Sven Sauber, accompagné par le multi-instrumentiste Pol Belardi. (Illustration : Crazy Quarantine Sessions)

Face à l’épidémie de coronavirus et au confinement de la population, des initiatives culturelles ont vu le jour pour répondre à cette situation inédite. Parmi elles, la plate-forme Crazy Quarantine Sessions, qui diffuse en streaming des concerts enregistrés durant cette période exceptionnelle.

C’est à un groupe d’amis, composé de Pol Belardi, Jérôme Klein, Pit Dahm, Charles Stoltz et Niels Engel, que l’on doit l’initiative Crazy Quarantine Sessions. Le principe est de diffuser en streaming sur les réseaux sociaux des concerts enregistrés durant la période de confinement. Ainsi, les musiciens dont les concerts ont été annulés ou reportés conservent tout de même de la visibilité et continuent de partager leur art avec le public avide de divertissement de qualité en ces temps de confinement.

Parce que les initiateurs proviennent du milieu du jazz, cette musique a une place de choix au sein des Crazy Quarantine Sessions. Mais le registre musical ne se limite pas à cela. Les collaborations des artistes sont enregistrées individuellement, puis montées et mixées. Elles durent environ 20 à 30 minutes chacune et sont par la suite diffusées sur la page Facebook et la chaîne Youtube dédiées. À l’instar de l’initiative «Live aus der Stuff», les artistes des Crazy Quarantine Sessions sont aussi rémunérés. Par contre, leur rémunération ne provient pas du ministère de la Culture, bien que ce dernier soutienne aussi financièrement l’action, mais est collectée grâce à une action de crowdfunding hébergée sur la plate-forme GoFundMe .

Une session dédiée à la musique de jeux vidéo

Dimanche 19 avril, Pol Belardi aurait dû se produire à 11h dans le cadre de l’apéro jazz de Neimënster. Le concert n’est pas totalement annulé, puisqu’il aura lieu en ligne dans le cadre des Crazy Quarantine Sessions. Il a conservé le thème qu’il souhaitait développer à cette occasion, à savoir les musiques de ses jeux vidéo favoris. Bercé au son des aventures de Link dans «La légende de Zelda» et accompagné par les musiques des RPG «Secret of Mana» et «Final Fantasy», Pol Belardi – accompagné de ses comparses – s’est lancé dans l’arrangement de ses bandes-son favorites et rendra hommage aux plus grands compositeurs japonais de musiques de l’industrie des jeux vidéo. Il sera accompagné, virtuellement, par Yuri Rhodenborgh (guitare), Pierre Cocq-Amann (saxophone), Jérôme Klein (claviers) et Pit Dahm (batterie).

En attendant cette session, le public pourra écouter Corbeats (le 2 avril à 21h) ou (ré)écouter entre autres, Pascal Useldinger, Riaz Khabirpour, Daniel Balthasar ou Don Piano sur la chaîne Youtube.