LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Drive

Bentley Continental GT V8

Coupé, dévalez!



Paperjam Drive a testé pour vous la Bentley Continental GT V8. Découvrez les photos, l’essai et la fiche technique du véhicule ainsi que notre verdict.

Après avoir testé sa grande sœur l’an dernier, nous essayons aujourd’hui le coupé Continental dans sa version Grand Tourisme V8. Au niveau du look, l’ADN Bentley est bien présent, avec ses deux optiques encadrant une large calandre et ses deux feux en amande à l’arrière. Habillé d’un pourpre profond et de jantes noires surdimensionnées, ce coupé en impose. L’habitacle est toujours aussi impressionnant.

Quel confort, quel luxe! Cuir, chromes et piano black composent le tableau. Tout est paramétrable afin de satisfaire les envies des occupants. Les sièges du conducteur et du passager disposent de différents programmes individuels de massage. Le système hi-fi Naim est puissant, le son est large et ne sature pas, même à haut volume.

L’intérieur de cette Bentley concilie à merveille modernité et classicisme, à l’instar du tableau de bord analogique qui pivote pour laisser apparaître une grande interface digitale tactile, ou cette bande LED qui entoure l’habitacle. Malgré un nombre conséquent de boutons sur la console centrale, les commandes tombent sous la main et l’on presse alors le bouton «Start» avec impatience.

De la souplesse la plus raffinée jusqu’à un comportement nettement plus sportif, la palette de couleurs de cette Bentley est large. Le V8 exprime tout son caractère en mode sport et on ne se lasse pas de rétrograder pour mieux entendre le pot d’échappement aboyer. On regrettera cependant que la boîte de vitesses ne soit pas des plus rapides, notamment en conduite soutenue.

Fiche technique

Moteur (cm3): 3.996

Puissance (ch): 542

Accélération (sec 0-100 km/h): 4,0

Vitesse de pointe (km/h): 318

Poids (kg): 2.165

Longueur (mm): 4.850

Consommation (l/100 km): 11,2 (mixte)

Prix de vente TTC (€): à partir de 195.741

Émissions de CO2 (g/km): 255

L’avis de Paperjam Drive

- Le plaisir de la conduite

- La personnalisation des équipements

- La console centrale

- Les rétroviseurs trop imposants

- Le manque de réactivité de la boîte de vitesses

Bande-son: Love is the Drug - Roxy Music