BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Paperjam club

Comment réinventer l’événementiel en pleine crise sanitaire?



Emilie Bertoni, relationship manager du Paperjam Club. (Photo: Maison Moderne) 

Emilie Bertoni, relationship manager du Paperjam Club. (Photo: Maison Moderne) 

Comment maintenir le lien avec les membres d’un club d’affaires lorsque tous les événements de ce dernier sont annulés en raison d’une crise sanitaire? C’est la question que l’on a posée à Emilie Bertoni, relationship manager du Paperjam Club.

Lorsque la programmation s’est arrêtée, quelles étaient les inquiétudes des membres, et comment y avez-vous répondu?

Emilie Bertoni. - «Au-delà des préoccupations sanitaires que nous partageons tous, l’inquiétude financière était palpable chez la plupart d’entre eux. Cette crise sanitaire est aussi une crise économique. Tout l’enjeu pour le Paperjam Club et moi-même est de montrer que nous sommes présents malgré la crise, que nous continuerons d’accompagner nos entreprises membres, que notre activité se poursuit afin d’aider leur activité à se poursuivre également. ‘Network, learn, inspire, engage’, notre promesse est plus que jamais d’actualité dans cette mouture digitale que nous avons déployée: le Paperjam eClub. Aujourd’hui, les retours de nos membres sont très bons, nous avons d’excellents taux de participation, tous ceux qui l’ont découverte sont satisfaits de l’offre digitale.

Justement, dites-nous... en quoi cette digitalisation a-t-elle été la clé?

«Pour commencer, je dirais que cette mutation digitale nous permet de multiplier nos événements. C’est donc encore plus régulièrement que nous entrons en contact avec nos membres, quel que soit le format de l’événement. Prenons un exemple: les Petits-déjeuners Nouveaux Membres se dématérialisent, et se démultiplient par la même occasion. On passe d’une fréquence mensuelle à une fréquence hebdomadaire, avec 10 personnes.

Et puis, la digitalisation de l’offre nous permet d’échanger avec une partie de nos membres, qui, pour des raisons diverses, ne pouvaient pas se rendre sur les événements physiques. Ils ont maintenant accès depuis leur lieu d’habitation à toute la programmation.

Comment réinventer l’événementiel en pleine crise sanitaire? (Crédit: Maison Moderne) 

Comment réinventer l’événementiel en pleine crise sanitaire? (Crédit: Maison Moderne) 

L’intérêt d’être membre d’un club, c’est aussi d’avoir un contact privilégié avec les autres membres ou des invités exclusifs. Cette promesse est-elle tenue?

«Absolument. L’outil que nous utilisons pour les webinars permet aux participants d’interagir grâce à un chat intégré, ou bien de poser leur question à l’intervenant. Les formations sont également toujours à notre calendrier, tout comme des formats Club Talk ou Live Chat. Nous avons également conçu la marketplace en ce sens: un espace réservé aux membres, où ils peuvent profiter d’offres exclusives venant d’autres membres. L’idée est ici de faire bénéficier la communauté du Paperjam Club des services et produits de chaque entreprise membre.

Toute l’offre d’un club d’affaires peut-elle se digitaliser?

«Il n’y a, a priori, aucune limite technique. Bien évidemment, les nouveaux formats digitaux ne peuvent répondre de la même façon aux promesses du Club que les événements traditionnels. C’est notamment le cas pour le networking. Nous avons bien conscience que, pour ce sujet, un véritable contact est indispensable, irremplaçable. Mais d’une certaine façon, tous ces moyens qu’offre le digital permettent aux membres d’établir un premier contact pour ceux qui ne se connaissaient pas, et, surtout, lorsque la crise sera terminée, de se reconnaître quand les événements ‘physiques’ reprendront. Le digital demeure alors un complément parfait durant la crise, mais également lorsqu’elle sera achevée, en plus de l’offre classique du Paperjam Club.

Un mois après le début du confinement, le contact avec les membres a-t-il évolué?

«Le quotidien n’a pas trop changé, je suis toujours joignable par téléphone, par e-mail, par SMS, ou via les comptes professionnels du Club sur les réseaux sociaux. Et comme je vous le disais, le contact se perpétue à présent à l’occasion des événements digitaux. Cela me permet de garder le lien et d’informer les membres régulièrement, en live, des nouveautés qui se mettent en place. Je vais par exemple organiser un webinar de présentation de l’offre du Paperjam eClub pour les events online, et mettre en avant les avantages membres (marketplace…). Enfin, un webinar ‘Ask an expert’ sera programmé pour aider les membres à optimiser leur adhésion, même pendant le confinement.»