ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Secteur aérien

Le CEO de British Airways remplacé par Sean Doyle



À peine le CEO de British Airways a-t-il été remercié que la compagnie annonce son remplacement par celui d’Aer Lingus, Sean Doyle. (Photo: Aer Lingus)

À peine le CEO de British Airways a-t-il été remercié que la compagnie annonce son remplacement par celui d’Aer Lingus, Sean Doyle. (Photo: Aer Lingus)

«L’avion» British Airways ne sera pas resté sans pilote bien longtemps: à peine Alex Cruz a-t-il été débarqué que la maison mère fait savoir que le CEO d’Aer Lingus, Sean Doyle, reprendra les commandes en pleines turbulences.

«Nous traversons la pire crise de notre secteur, et je suis convaincu que ces promotions internes garantiront à IAG une position de force pour émerger.» La première décision de Luis Gallego, le patron de la maison mère de British Airways, est un coup de tonnerre: débarquer le CEO de la compagnie aérienne, Alex Cruz, en pleine tempête due au Covid-19.

Il faut dire que le dirigeant accumulait les problèmes avec les syndicats et le personnel, engagé qu’il était dans un carrousel de licenciements de 13.000 personnes, dont certaines étaient réembauchées à des conditions nettement moins intéressantes.

Aussitôt cette annonce publiée, BA a fait savoir qu’il serait remplacé par celui qui dirige la compagnie Aer Lingus, Sean Doyle. La nouvelle est facile, puisque les deux compagnies appartiennent à la même maison mère.

Alex Cruz restera président non exécutif de BA, et le directeur des affaires générales d’Aer Lingus, Donal Moriarty, prendra la succession de M. Doyle.