POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

DIGITALISATION

Un nouveau centre de compétences pour les artisans



243337.jpg

Le ministre des Classes moyennes, Lex Delles, a présenté le nouveau centre de compétences digitales à destination des 7.000 entreprises artisanales. (Photo: FDA)

Le ministre des Classes moyennes, Lex Delles, et la Fédération des artisans ont présenté, mardi, le nouveau centre de compétences Digitaalt Handwierk (CdC Digi-HW), pour accompagner les 7.000 entreprises artisanales dans leur transformation digitale.

«De plus en plus de processus fondamentaux des entreprises artisanales ont maintenant une dimension numérique. Le défi pour chaque entreprise est de développer des modèles économiques numériques et d’adapter les processus internes aux nouvelles conditions-cadres. Les années à venir seront décisives. La Fédération des artisans, son centre de compétences et l’IFSB ont créé une nouvelle structure dans le domaine de la numérisation afin d’accompagner les processus de transformation à un niveau stratégique et d’offrir aux entreprises un point de contact central», a expliqué le président de la Fédération des artisans, Michel Reckinger .

Le centre de compétences Digitaalt Handwierk (CdC Digi-HW) est appelé à devenir le partenaire de référence pour les entreprises artisanales pour le développement et la mise en œuvre de processus stratégiques dans le domaine de la transformation numérique.

La mise en œuvre technique de cette stratégie se situe à la fin de cette réflexion, et non au début, comme c’est malheureusement souvent le cas aujourd’hui.

Marc Ant,  directeur,  CdC Digi-HW

«La numérisation ne consiste pas seulement à utiliser de nouveaux logiciels ou à investir dans du matériel informatique. Le point de départ est une analyse organisationnelle. Où en suis-je avec mon entreprise? Où est-ce que je veux aller, et comment un processus de numérisation peut-il être utilisé pour rendre mon entreprise plus compétitive et rentable? La mise en œuvre technique de cette stratégie se situe à la fin de cette réflexion, et non au début, comme c’est malheureusement souvent le cas aujourd’hui», explique le professeur Marc Ant, directeur du CdC Digi-HW.

Avec le soutien du ministère de l’Économie, la méthode a été testée avec succès dans 17 entreprises artisanales.

«Le délai d’adaptation des entreprises est relativement court. Il est donc d’autant plus important que le ministère et l’association professionnelle s’unissent pour accompagner au mieux les entreprises dans leurs efforts», a affirmé le ministre.

Le CdC Digi-HW  sert de point de contact pour les entreprises artisanales dans le cadre du programme Fit4Digital  et du Digital Skills Bridge , tout en assurant un soutien stratégique, organisationnel et administratif.