ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Rapprochement

CDCL devient actionnaire d’AIO, filiale de Becolux



«Nous avons déjà réalisé plusieurs projets ensemble, qui ont très bien fonctionné, c’est pourquoi l’idée de mettre en place une collaboration stratégique officielle serait une belle opportunité», a expliqué Max Didier, membre du conseil d’administration de CDCL (au premier plan).  (Photo: Olivier Minaire)

«Nous avons déjà réalisé plusieurs projets ensemble, qui ont très bien fonctionné, c’est pourquoi l’idée de mettre en place une collaboration stratégique officielle serait une belle opportunité», a expliqué Max Didier, membre du conseil d’administration de CDCL (au premier plan). (Photo: Olivier Minaire)

CDCL a annoncé ce mardi entrer au capital d’All In One Technologies (AIO), une entreprise spécialisée dans la gestion de biens immobiliers. CDCL et Becolux en sont désormais les deux co-actionnaires à parts égales.

Rapprochement au sein d’entreprises familiales luxembourgeoises du secteur de l’immobilier. CDCL, à qui l’on doit notamment le chantier du Royal-Hamilius, l’extension du City Concorde ou encore la construction du Lycée technique pour professions de santé d’Ettelbruck, et qui possède un effectif de quelque 500 personnes, a annoncé ce mardi devenir actionnaire d’All In One Technologies (AIO).

AIO est en fait une filiale d’une autre entreprise familiale du pays: Becolux. «Nous l’avons créée en 2008, elle est spécialisée dans la gestion innovante de biens immobiliers pour les clients tant particuliers que professionnels», a expliqué lors d’une conférence de presse Mike Hein, président du conseil d’administration d’AIO et CEO de Becolux.

Un CA de 12 millions d’euros pour AIO

Désormais, CDCL – qui réalise un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros – et Becolux sont co-actionnaires à 50% d’AIO.

«Nous avons déjà réalisé plusieurs projets ensemble, qui ont très bien fonctionné, c’est pourquoi l’idée de mettre en place une collaboration stratégique officielle était une belle opportunité», a ajouté  Max Didier , membre du conseil d’administration de CDCL. Parmi lesquels, le bâtiment Royal Grace de Luxland, situé boulevard Royal, ou encore le complexe de bureaux Le Bourbon de Rugo dans le quartier de la gare.

De gauche à droite, Mike Hein, président du conseil d’administration d’AIO, Jean-Marc Kieffer, président de CDCL et désormais également vice-président du conseil d’administration d’AIO, Charles Hames, directeur général, Maggy Hein, administratrice, et Max Didier, membre du conseil d’administration de CDCL et désormais également administrateur d’AIO. (Photo: Olivier Minaire)

De gauche à droite, Mike Hein, président du conseil d’administration d’AIO, Jean-Marc Kieffer, président de CDCL et désormais également vice-président du conseil d’administration d’AIO, Charles Hames, directeur général, Maggy Hein, administratrice, et Max Didier, membre du conseil d’administration de CDCL et désormais également administrateur d’AIO. (Photo: Olivier Minaire)

«L’objectif de cette alliance est de proposer sur le marché luxembourgeois de l’immobilier un éventail complet de services: de sa conception à l’entretien, en passant par la construction», appuie Charles Hames, directeur général d’AIO, qui réalise 12 millions d’euros de chiffre d’affaires, pour un effectif de 85 personnes.

Les principales activités de Becolux, entreprise de plus de 60 ans, comprennent les investissements dans les surfaces de bureaux et les centres commerciaux.

Sa filiale AIO exploite au Grand-Duché un portail de gestion de bâtiments basé sur le cloud, «permettant une exploitation énergétiquement efficace et durable des biens immobiliers», et elle est spécialisée dans le facility management, explique l’entreprise.