POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Covid-19

La cafétéria du Chem transformée en hôpital de jour



La cafétéria du Chem à Esch-sur-Alzette accueillera les patients de l’hôpital de jour et ce dernier les patients Covid-19. (Photo: Chem)

La cafétéria du Chem à Esch-sur-Alzette accueillera les patients de l’hôpital de jour et ce dernier les patients Covid-19. (Photo: Chem)

Pour continuer de soigner tous ses patients en pleine recrudescence de la pandémie, le Centre hospitalier Émile Mayrisch a décidé de réaffecter sa cafétéria en hôpital de jour et son hôpital de jour en zone de soins Covid-19.

Le nombre d’infections au Covid-19 augmente et inquiète ces derniers jours au Luxembourg, comme ailleurs en Europe. Pour continuer d’accueillir ses patients en cette période tendue, le Centre hospitalier Émile Mayrisch (Chem) se réorganise. À partir de ce lundi 26 octobre, la cafétéria de son site d’Esch-sur-Alzette va ainsi être réaffectée à l’accueil des patients de l’hôpital de jour (chirurgie ambulatoire). Cet espace, qui avait déjà été équipé pour recevoir des patients dès la mi-mars, a une capacité de 24 lits.

L’hôpital de jour actuel, d’une capacité de 18 lits, sera alors réaffecté aux patients Covid-19.

Cluster dans trois services

«Cette relocalisation géographique à l’intérieur de notre établissement n’aura aucun impact sur l’accueil des patients», assure l’hôpital dans un communiqué de presse. «Ils seront automatiquement redirigés vers la cafétéria après leur passage à l’admission.»

Pour se restaurer, il faudra désormais se rendre dans le hall principal, où la conciergerie fera office de point de vente de sandwiches, boissons et desserts.

Cette réorganisation permet de faire face à un afflux de patients, mais pas de pallier le manque de soignants, qui touche plusieurs établissements du pays . Vendredi, le Chem a annoncé la présence d’un cluster dans trois services sur son site de Niederkorn, comptant 21 patients et 13 soignants. Les patients ont été transférés dans l’unité Covid-19 du site d’Esch-sur-Alzette où ils sont sous surveillance, tandis que le personnel a été placé en isolement à domicile. Au total, ce sont 45 soignants et 13 personnes des services administratif et technique qui sont actuellement en isolement, car positifs au Covid-19.