POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Redevance annuelle

Le Brexit fait grimper la facture de la BCE



236529.jpg

Les banques européennes paieront 576 millions d’euros de redevance à la BCE en 2019. (Photo: Shutterstock)

La Banque centrale européenne (BCE) facturera 100 millions d’euros supplémentaires aux banques en 2019 pour couvrir l’augmentation de ses frais liés au Brexit.

La note sera salée pour les banques cette année. La Banque centrale européenne (BCE) a en effet annoncé mardi 30 avril qu’elle augmenterait de 21% la redevance facturée aux banques qu’elle supervise en 2019.

La BCE avait prélevé 475 millions d’euros de  redevance en 2018 ; ce sera donc 576 millions d’euros cette année.

Hausse des effectifs

L’institution de Francfort  explique dans un communiqué  que cette hausse «est principalement imputable au renforcement des effectifs dû au transfert ou à l’accroissement des activités de certaines banques dans la perspective de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne».

La BCE précise que 91% de la somme totale seront acquittés par les banques de la zone euro qu’elle supervise, soit 119 établissements, qui recevront leur facture en octobre 2019.

Le Brexit n’est pas le seul responsable de cette augmentation: s’y ajoutent des frais liés à la restructuration de banques coopératives en Italie et 15,3 millions d’euros de déficit de la BCE à couvrir.