PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Marchés boursiers

Les Bourses attendent des mesures de relance concrètes



La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a tenté de rassurer en prévoyant des mesures importantes. (Photo: Shutterstock)

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a tenté de rassurer en prévoyant des mesures importantes. (Photo: Shutterstock)

Les Bourses européennes sont restées hésitantes mardi, alors que Wall Street a connu un rebond de près de 5%. La Commission européenne a annoncé la création d’un fonds de 25 milliards d’euros pour lutter contre le coronavirus et aider les PME.

Après un lundi noir, les Bourses européennes ont rapidement repris des couleurs mardi matin, suite au rebond d’environ 8% des prix du pétrole sur les marchés internationaux. Mais elles se sont vite remises à hoqueter dans l’après-midi et, à la clôture, les grands indices étaient à nouveau dans le rouge.

Sur Euronext Paris, le CAC 40 a à nouveau cédé 1,51%, le DAX allemand a glissé de 1,41%, tandis que l’indice de la Bourse de Milan, le MIB, a accusé une nouvelle dégringolade de 3,28%, le moins bon résultat en Europe. À Londres, le Footsie a un peu mieux résisté, mais cède finalement 0,09%.

Un fonds de 25 milliards d’euros

Peut-on s’attendre à un mieux ce mercredi? Les investisseurs espèrent des mesures concrètes de la part des gouvernements dans la lutte contre le coronavirus. L’annonce de la création d’un fonds d’investissement européen de 25 milliards d’euros pour lutter contre le Covid-19 suffira-t-elle à les rassurer?

Mardi soir, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a en effet annoncé la création de ce fonds, qui prévoit notamment des mesures de soutien pour les PME. «Nous allons utiliser tous les instruments à notre disposition pour que notre économie résiste à cette tempête», a insisté Madame von der Leyen.

Mais les investisseurs européens attendent désormais les mesures que devrait décider, ce jeudi 12 mars, la Banque centrale européenne lors de la réunion de son conseil des gouverneurs. On s’attend à une nouvelle baisse du taux de dépôt de 0,1%, dont pourrait toutefois pâtir un peu plus le secteur bancaire.

New York se redresse

À Wall Street, malgré les attaques de Donald Trump contre les mesures de la Fed, qualifiée de «minable» et de «lente», les investisseurs se sont résolus à l’optimisme en fin de séance, se montrant finalement confiants dans les mesures annoncées par le président américain pour relancer l’économie.

Le Dow Jones a pu clôturer sur un gain de 4,89%, alors que le Nasdaq a gagné 4,95%. Ce mercredi matin, le pétrole Brent affiche une remontée de plus de 12%.