POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Nomination

Bodry adoubé par le Conseil d'État



296690.jpg

Alex Bodry rejoindra les Sages en début d'année. (Photo: LSAP)

Lors de sa séance plénière vendredi matin, le Conseil d’État a approuvé la candidature d’Alex Bodry

La Haute Corporation a examiné la recevabilité des cinq candidatures reçues pour le remplacement de Romain Nati dont le mandat a expiré le 15 octobre dernier. Toutes étaient recevables mais une ne correspondait pas aux profils définis par les Sages, à savoir un juriste ou un économiste .

«Au vu de la composition actuelle du Conseil d’État et de la représentation des partis politiques à la Chambre des députés, le poste à pourvoir revient à un membre du Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP)», est-il indiqué dans l’extrait des délibérations publié sur le site du Conseil d’Etat. Le LSAP ayant accordé son patronage à une seule candidature – celle d’Alex Bodry –, c’est donc le chef de fraction qui s’avère le seul à «satisfaire» à la l’indication de la loi de 2017.

«Sur les 18 bulletins recueillis, il y a 3 votes blancs et 15 votes en faveur de M. Alex Bodry, les autres candidats n’ayant obtenu aucune voix», rapporte l’extrait des délibérations.

Alex Bodry sera donc proposé au Grand-Duc en vue de la nomination de membre du Conseil d’État. Dès le 1er janvier 2020, il devrait être remplacé au Parlement par  Simone Asselborn-Bintz  , échevine LSAP de Sanem, alors que  Georges Engel  prendra la tête de la fraction socialiste à la Chambre des députés. L’intéressé, qui devrait prêter serment à la mi-janvier, s’est réjoui de cette confirmation sur Twitter.