POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

fin d’année scolaire bouleversée

Le bac annulé dans les Écoles européennes



Les Écoles européennes, indépendantes du ministère de l’Éducation nationale, ne verront pas leurs élèves passer les épreuves du bac avant l’été. (Capture d’écran: Google Maps)

Les Écoles européennes, indépendantes du ministère de l’Éducation nationale, ne verront pas leurs élèves passer les épreuves du bac avant l’été. (Capture d’écran: Google Maps)

Les deux écoles dépendant des institutions européennes renoncent aux épreuves écrites et orales du baccalauréat avant l’été, tout en laissant plusieurs options aux lycéens.

Alors que le ministre de l’Éducation, Claude Meisch (DP), a annoncé le maintien de l’examen de fin d’études secondaires le 25 mai , il en sera autrement dans les Écoles européennes, obéissant à un autre système éducatif.

Le Conseil supérieur des Écoles européennes a pris sa décision la semaine dernière quant au déroulement de la fin d’année scolaire 2019/2020, largement entravée par l’arrêt des cours depuis le 16 mars.

«Pour la session 2020 du baccalauréat européen, les notes des examens écrits et oraux seront annulées (…) et la note finale sera attribuée sur la base des notes A et B», indique le Conseil supérieur. Une «modération interviendra chaque fois que la différence dans la répartition des notes finales par rapport aux années précédentes sera statistiquement pertinente».

Toutefois, les lycées souhaitant passer les épreuves écrites et orales le pourront «à l’automne 2020». L’instance leur laisse également la possibilité de «demander à redoubler la S7».

Quant aux autres niveaux de l’enseignement secondaire, leurs épreuves et examens sont également suspendus. Les notes et résultats des épreuves du premier semestre seront les seuls pris en compte pour la validation de l’année scolaire.