ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#HUBRADAR

Alibaba rachète Kaola pour 2 milliards de dollars



264941.jpg

Kaola, la filiale de NetEase que vient de racheter Alibaba, est spécialisée dans la vente de produits de luxe importés. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Youtube se refait une beauté

Youtube Fashion, c’est la nouvelle plate-forme lancée par Youtube le 5 septembre dernier. Consacrée à la mode et à la beauté, elle propose des contenus inédits, des vlogs, des lives et des publicités utilisant la réalité augmentée pour permettre aux utilisateurs de tester les produits en direct. Avec l’essor des chaînes consacrées à la mode et à la beauté ainsi que l’arrivée de la plate-forme IGTV d’Instagram, Youtube se trouvait fortement concurrencé. De quoi relancer la rivalité entre les deux applications, et peut-être pour la filiale de Google, s’imposer comme la plate-forme de référence dans le domaine.

Alibaba se renforce en matière de luxe avec le rachat de Kaola à NetEase pour 2 milliards de dollars

Alibaba, le géant chinois de l’e-commerce, vient d’acquérir Kaola, une filiale de NetEase spécialisée dans la vente de produits de luxe importés. Le groupe a également investi 700 millions de dollars dans NetEase Cloud Music, la filiale spécialisée dans le streaming. Confronté au ralentissement de la croissance de son chiffre d’affaires, le groupe de Jack Ma dégage grâce à cette opération de nouveaux relais de croissance. En rachetant Kaola deux milliards de dollars, Alibaba Group devient la plus grande plate-forme de commerce électronique transfrontalière de Chine.

Des distributeurs automatiques de saumon installés à Singapour

Du saumon en libre-service? C’est possible! À Singapour, des distributeurs automatiques de pavés de saumon norvégiens sont installés depuis janvier 2019. Manish Kumar, fondateur et PDG de Norwegian Salmon Pte Ltd, a choisi la ville-État pour sa grande consommation de saumon norvégien, afin de le rendre accessible à tous. Grâce aux économies ainsi faites sur le bail et le personnel, il vend ses filets au prix de 5,90 dollars singapouriens (4,25USD). Au vu des performances prometteuses du premier trimestre, des distributeurs de saumon ont été installés dans plus de 60 emplacements à Singapour.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute .