POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Météo

Alerte orange, rouge et canicule…



Meteolux a placé le Grand-Duché en vigilance orange pour le vendredi 7 août et prévoit jusqu’à 34°C dans la journée. (Photo: Shutterstock)

Meteolux a placé le Grand-Duché en vigilance orange pour le vendredi 7 août et prévoit jusqu’à 34°C dans la journée. (Photo: Shutterstock)

Avec des températures maximales censées dépasser les 32°C dans les prochains jours, Meteolux place le pays en alerte orange pour le vendredi 7 et le samedi 8 août. Si elles passent au-delà des 35°C à partir de dimanche, on parlera de vigilance rouge et de canicule.

Sortez les lunettes de soleil et la crème de protection: le week-end sera chaud. Meteolux a lancé l’alerte orange pour ce vendredi 7 et ce samedi 8 août. Mise à jour quotidiennement, elle risque d’être prolongée au moins jusqu’à mardi et de passer au rouge, selon Brice Brière, chef adjoint chez Meteolux. Entre orange, rouge et canicule, il nous explique ce que signifient, concrètement, ces alertes.

Que veut dire «alerte orange de grande chaleur»?

Les critères diffèrent selon les pays. Au Luxembourg, Meteolux décrète l’alerte orange lorsque «les températures maximales dépassent les 32°C dans la journée, et que la température moyenne de la veille était supérieure à 23°C», explique Brice Brière. Avant de passer à l’orange, le pays était déjà en vigilance jaune jeudi 6 août. Cela signifie que la température maximale dépassait les 30°C, mais pas les 32°C.

En vigilance orange, les risques de déshydratation ou coups de chaleur concernent surtout les populations les plus fragiles, comme les personnes âgées. Il leur est conseillé de «ne pas sortir en plein après-midi, éviter de faire de l’exercice et boire beaucoup d’eau». Il vaut mieux fermer volets et fenêtres la journée et aérer la nuit.

À partir de quand passe-t-on à l’alerte rouge?

Lorsque la température maximale d’une journée dépasse cette fois les 35°C. Pour parler d’alerte rouge, il faut là encore que la température moyenne de la veille ait atteint plus de 23°C.

En vigilance rouge, les risques de problèmes de santé se généralisent. Meteolux préconise alors, en plus, de porter des vêtements légers, de se mouiller le corps régulièrement, d’utiliser un ventilateur et de rester dans des endroits frais.

Quelle est la différence entre alerte rouge et canicule?

«Au Luxembourg, nous n’avons pas de définition précise et par seuil de canicule», révèle Brice Brière. On ne parle que d’avis de grande chaleur (alerte orange) ou de grande chaleur extrême (alerte rouge), des données pour une journée.

Le météorologue se base alors sur celles de Météo France, selon laquelle une canicule correspond à des températures élevées pendant plusieurs journées d’affilée, de jour comme de nuit. Les seuils et durées varient selon les départements. «Par exemple, à Toulouse, Météo France parlera de canicule dès lors que pendant trois jours et trois nuits, on ne redescend pas en dessous des 21°C mini et qu’on dépasse 36°C max le jour», écrit Météo France sur son site .

Peut-on quand même parler de canicule à venir dans les prochains jours au Luxembourg?

D’après Brice Brière, on peut parler d’une «petite canicule». «Cette phase va durer minimum jusqu’à mardi prochain. Les températures devraient aller jusqu’à 35°C.» Il estime aussi qu’elles ne devraient pas passer sous la barre des 20°C la nuit à partir de dimanche soir.

Est-ce que canicule rime avec sécheresse?

«Canicule et sécheresse sont liées», admet Andrew Ferrone, chef du service météorologique de l’Administration des services techniques de l’agriculture (Asta). Mais on peut très bien connaître un épisode de sécheresse en plein hiver. Elle se définit par un «manque de précipitations», qui a pour conséquence un assèchement des sols, notamment agricoles.

«En ce moment, nous sommes en pleine sécheresse», ajoute-t-il. «Nous n’avons quasiment pas eu de pluie depuis juin, et à cause des hautes températures, le peu d’eau qu’il restait dans les sols s’est évaporé», déplore-t-il.

Attention, les fortes chaleurs ont également des conséquences sur la qualité de l’eau et peuvent infecter les zones de baignade .

Ces températures sont-elles exceptionnelles?

«Non», répond Brice Brière de Meteolux. À titre de comparaison, la température moyenne était de 23,4°C sur les 10 derniers jours de juillet 2019 avec un pic à 39°C à la station météorologique de l’aéroport de Luxembourg-Findel, contre une moyenne de 20,6°C cette année et un maximum de 35,1°C.

Pour les 10 premiers jours d’août, la température moyenne était de 20°C en 2019 avec une température maximale de 28,2°C atteinte le 4 août. Sur les cinq premiers jours cette année, la moyenne est de 19,8°C et la température maximale de 32,8 °C a été atteinte le 1er août. Elle devrait cependant bientôt être dépassée si on se fie aux prévisions de Meteolux.