POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Étude

600 euros par habitant pour le rail luxembourgeois



255435.jpg

Deux tiers du budget du ministère des Transports sont investis dans le rail luxembourgeois.  (Photo: Shutterstock)

En matière d’investissement ferroviaire, le Luxembourg donne l’exemple à ses voisins européens. Avec 600 euros investis par habitant dans le rail, le pays arrive en tête du classement établi par l’Allianz pro Schiene (Alliance pro-rail).

Le Luxembourg devance largement ses voisins européens dans le classement émis par l’Allianz pro Schiene (Alliance pro-rail). L’étude recense les plus gros investisseurs dans l’infrastructure ferroviaire de leur pays. Avec 600 euros par habitant, le Grand-Duché devance indéniablement l’Autriche, qui arrive sur la deuxième marche du podium avec 218 euros investis par habitant, selon RTL.lu.

En bas du classement, on découvre l’Allemagne avec seulement 77 euros par habitant. La Suisse (hors UE), quant à elle, atteint les 365 euros.

Un investissement massif dans le rail

Selon  le ministre de la Mobilité, François Bausch , cité par l’Alliance pro-rail, il a fallu beaucoup de courage pour arriver à ce niveau élevé d’investissement.

Le ministre rappelle également qu’à son arrivée au ministère des Transports, deux tiers des investissements étaient destinés à la construction des routes. Un ratio qui s’est inversé depuis, puisque la majorité du budget est investie dans les chemins de fer. Un budget estimé à 4,5 milliards d’euros d’ici 2027, travaux du tram compris.