ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Vols annulés

16 compagnies s’engagent à rembourser leurs passagers



Des compagnies européennes, comme British Airways, opérant ici au Findel, s’engagent à rembourser leurs clients pour les vols annulés. (Photo: Jwh/Wikimedia Commons)

Des compagnies européennes, comme British Airways, opérant ici au Findel, s’engagent à rembourser leurs clients pour les vols annulés. (Photo: Jwh/Wikimedia Commons)

Aegean Airlines, Alitalia, British Airways, EasyJet, KLM, Lufthansa, Ryanair et TAP, qui opèrent au Findel, font partie des 16 compagnies aériennes visées par des plaintes de consommateurs qui s’engagent à rembourser leurs billets pour les vols annulés pendant la crise.

Le Covid-19 a annulé bien des voyages en 2020. Et certaines compagnies aériennes ont tardé à rembourser les billets de leurs clients.

Après plusieurs alertes, la Commission européenne, avec les autorités nationales de protection des consommateurs, a entamé des discussions avec 16 d’entre elles, visées par plusieurs plaintes. Aegean Airlines, Air France, Alitalia, Austrian Airlines, British Airways, Brussels Airlines, EasyJet, Eurowings, Iberia, KLM, Lufthansa, Norwegian, Ryanair, TAP, Vueling et Wizz Air. La moitié d’entre elles opèrent au Findel : Aegean Airlines, Alitalia, British Airways, EasyJet, KLM, Lufthansa, Ryanair et TAP.

Résultat: elles viennent de s’engager à rembourser en temps voulu leurs passagers, soit dans les sept jours, et à améliorer l’information en cas d’annulation de vol. Les passagers ayant réservé leur vol via un intermédiaire et rencontrant des difficultés à se faire rembourser par ce dernier peuvent également s’adresser à la compagnie aérienne.

Rembourser les vouchers

Une «bonne nouvelle» pour Didier Reynders, commissaire européen à la Justice. «Au début de la pandémie, certaines compagnies aériennes ont imposé des bons aux passagers. Ils agissaient contre les règles de protection des consommateurs de l’Union européenne (UE), ce qui était inacceptable. Je me réjouis que la plupart aient désormais accepté de rembourser ces bons. J’appelle les autorités à veiller à ce que les compagnies aériennes restantes offrent également un remboursement en argent pour ces bons.»

Pour rappel, le règlement européen 261 de 2004 relatif aux droits des passagers aériens prévoit un remboursement en cas de vol annulé et le voucher ne peut être qu’une option, et pas une obligation, pour le client.

Le réseau CPC, pour «consumer protection cooperation», promet de contrôler la mise en œuvre des engagements des 16 compagnies.

Au Luxembourg, le Centre européen des consommateurs reçoit encore quelques plaintes de clients. «En principe, cela fonctionne avec les compagnies aériennes. Elles mettent juste beaucoup de temps et certaines sont plus rapides que d’autres.» Interrogé à propos de Luxair, il ne préfère pas se prononcer, mais avait déjà déclaré il y a plusieurs mois que la compagnie nationale faisait partie des bons élèves.