PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Catastrophe naturelle

100 millions d’euros envolés avec la tornade



260442.jpg

2.400 demandes d’indemnisation ont été reçues par les assureurs, dont 2/3 concernent les immeubles, et le reste les véhicules. (Photo: Paperjam)

La note de la tornade sera salée pour les assureurs, qui communiquent une première estimation de 100 millions d’euros de dommages causés à des biens.

100 millions d’euros: c’est l’estimation faite par l’Aca du coût des dommages causés par le passage de la tornade dans les communes de Pétange et Bascharage vendredi 9 août, soit plus que le bénéfice réalisé par Foyer en 2018 (95 millions d’euros).

La tornade pèsera donc cher sur les comptes des assureurs, qui vont indemniser les victimes de la tempête.

Il ne s’agit encore que d’une évaluation provisoire, mais «c’est probablement l’événement climatique le plus coûteux pour les compagnies d’assurances jusqu’à maintenant», constate Marc Hengen , administrateur délégué de l’Aca (Association des compagnies d’assurances et de réassurances).

Les 100 millions d’euros font référence aux seuls biens assurés: 2.400 demandes d’indemnisation ont été reçues par les assureurs, dont 2/3 concernent les immeubles, et le reste les véhicules.

La somme prend aussi bien en compte les dégâts causés chez les particuliers que chez les professionnels.

Mesures exceptionnelles

Selon Marc Hengen, l’ampleur de l’estimation vient d’abord du nombre d’habitations endommagées (plus de 720, touchées à des degrés divers selon la dernière réunion d’information des autorités): «C’est le nombre d’immeubles qui a été relevé, mais il peut s’agir de maisons individuelles comme de résidences avec plusieurs ménages touchés. Il faut par ailleurs prendre en compte à la fois les dégâts assurés et le relogement de personnes, également pris en charge dans les contrats d’assurance.»

Marc Hengen signale enfin que le taux de couverture en assurance est particulièrement élevé, étant donné le fait que la garantie tempête est incluse dans les contrats d’assurance habitation.

«De nombreux agents se sont rendus auprès de leurs assurés. Des mesures exceptionnelles ont également été prises par plusieurs membres de l’Aca, comme la mise en place de cellules spéciales pour faciliter le traitement des demandes d’indemnisation», précise l’Aca dans un communiqué publié le 14 août.