POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Étude du Statec

1.440 euros de carburant par ménage au Luxembourg



261480.jpg

Les ménages luxembourgeois restent accros à l’automobile. (Photo: Shutterstock)

Selon une étude du Statec, un ménage moyen consacre 2% de son revenu annuel au carburant pour son ou ses véhicule(s). Une part qui augmente à près de 3% pour les ménages moins favorisés.

Au Luxembourg, un ménage consacre en moyenne 1.260 euros par an à ses dépenses en carburant lié au transport individuel. Un chiffre qui tient compte des 14% de ménages qui n’ont pas de véhicules individuels.

Si on les retire de l’échantillon, le Statec, qui vient de sortir une étude sur les dépenses en carburant, calcule qu’un ménage détenant au moins un véhicule a consacré, en 2017, en moyenne 1.440 euros pour assurer le plein de son véhicule.

2% du revenu annuel

Cette somme représente 2% du budget annuel des ménages. Mais pour les revenus plus modestes, elle grimpe à 2,8% du revenu global.

Le Statec constate donc que la part du revenu disponible que les ménages destinent à l’achat de carburant est 2,3 fois plus importante pour les 20% des ménages les moins aisés que pour les 20% les plus aisés (seulement 1,2% de leur revenu).

L’organisme des statistiques observe aussi que le taux d’équipement en véhicules individuels est particulièrement élevé dans le pays. 86% des ménages possèdent au moins une voiture – un taux élevé par rapport aux pays voisins. 40% des ménages en possèdent deux ou plus.