COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

Digital hr

«Digitalisée, la fonction RH est plus proactive»



224363.jpg

Michael Mohm, Business Development Manager.  (Photo: Microtis)

La fonction ressources humaines se digitalise progressivement au Luxembourg. Une meilleure gestion des données et la mise en place de flux automatiques de traitement permettent d’importants gains d’efficacité. La donnée RH, davantage valorisée, peut mieux accompagner le développement du business.

Michael Mohm, Business Development Manager au sein de Microtis, évoque les tendances liées à la digitalisation de la fonction RH au Luxembourg.

Pouvez-vous nous rappeler à quels enjeux répond aujourd’hui la digitalisation de la fonction RH?

«Les défis auxquels sont confrontés les départements en charge de la gestion des ressources humaines sont nombreux et diffèrent selon la maturité de chacun. Le premier défi réside cependant le plus souvent dans un accompagnement efficace de la croissance de l’entreprise, impliquant une meilleure structuration de la gestion RH. Dans ce contexte, la digitalisation, au départ d’une donnée mieux gérée, permet d’automatiser de nombreux processus manuels, d’augmenter les services proposés aux salariés, de réduire le temps de réponse aux questions et problématiques soulevées par les candidats ou collaborateurs.

Il ne faut pas négliger non plus qu’un bon outil RH  permet de garantir plus facilement la conformité réglementaire des opérations. La gamme Gesper, en couvrant les principaux besoins – gestion des collaborateurs , des salaires , des formations , du recrutement et des évaluations – est la seule solution du marché développée sur mesure pour les acteurs luxembourgeois, intégrant d’emblée l’ensemble des dispositions réglementaires en vigueur.

Au regard du marché luxembourgeois, la digitalisation de la fonction RH est-elle une tendance forte?

«On constate depuis quelques mois une importante hausse de la demande. Si l’on s’en tient à nos résultats, Microtis a connu une croissance de 18% en 2018, avec une augmentation de son personnel de 20% afin d’assurer le meilleur service à nos clients. Et cette tendance devrait se confirmer en 2019. Des échéances réglementaires importantes, comme celle relative au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), ont fait prendre conscience à beaucoup d’acteurs de l’importance de mieux gérer la donnée et de la protéger. Gesper a intégré une solution aidant les organisations à appréhender ces enjeux plus facilement. Au-delà, les exigences des collaborateurs, habitués à utiliser des solutions digitales dans de nombreux aspects de leur vie quotidienne, ont aussi évolué. Ils attendent plus de réactivité, plus de flexibilité vis-à-vis de leur employeur, mais aussi de pouvoir profiter de nouveaux services.

Comment mieux répondre à ces attentes?

«En 2018, nous avons lancé le nouveau MyGesper, une nouvelle interface utilisateur permettant à chaque collaborateur d’accéder directement à une large palette de services, ainsi qu’à l’ensemble des informations qui le concernent, comme par exemple ses fiches de salaire. De notre point de vue, la mise en place d’une interface self-services RH est au cœur de la transformation digitale du métier. L’employé peut avoir accès directement à toutes les informations le concernant, modifier ses données personnelles en cas de changement de situation familiale, ou encore d’adresse. Il peut aussi par exemple accéder au planning de l’équipe, effectuer une demande de congé en fonction des disponibilités de chacun, ou encore consulter un catalogue de formations dédiées. Derrière, l’enjeu est de pouvoir automatiser les flux, pour permettre d’importants gains d’efficience à l’échelle de l’organisation. Une demande de congé peut directement être remontée au manager concerné, qui n’aura plus qu’à la valider ou à la refuser.

Le portail RH MyGesper a récemment été décliné en version mobile. Les employés, gestionnaires RH et managers peuvent aussi utiliser les fonctionnalités de la solution RH en mode Cloud PSF.

Au-delà de l’automatisation au service d’une gestion plus dynamique des ressources humaines, quelles sont les grandes évolutions attendues?

«Pour nous, il faut encore davantage mettre les clients au cœur de notre stratégie de développement, nous rapprocher du métier. Nous pouvons le faire, grâce à l’équipe qui les accompagne dans l’implémentation de nos solutions, de réels experts RH en contact direct avec le métier. En comprenant mieux les enjeux, nous pouvons apporter les réponses les plus adaptées. Au-delà de l’implémentation, la mise en place d’une solution de ticketing plus efficiente nous permet de mieux réagir aux besoins et enjeux rencontrés par nos clients, d’assurer un meilleur service.

Si l’automatisation des processus RH reste la principale demande des organisations, les acteurs les plus matures en la matière voient plus loin. L’enjeu est de permettre à la fonction RH de se positionner plus encore comme un business partner . Un nombre croissant de clients nous font part de leur volonté de valoriser davantage les données RH, pour construire des budgets, mieux gérer l’absentéisme, les futurs départs à la retraite... Grâce à la donnée, en pouvant mieux anticiper les événements ainsi que les besoins, la fonction RH s’inscrit dans une dynamique proactive. Elle peut alors mieux accompagner le développement du business.»

Retrouvez toute l’actualité Digital HR