LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Art contemporain

Zidoun-Bossuyt Gallery en pleine expansion



La nouvelle galerie Zidoun-Bossuyt est située à Jumeirah, près de Burj Al Arab, à Dubaï.  (Photo: Zidoun Bossuyt Gallery)

La nouvelle galerie Zidoun-Bossuyt est située à Jumeirah, près de Burj Al Arab, à Dubaï.  (Photo: Zidoun Bossuyt Gallery)

La galerie d’art contemporain Zidoun-Bossuyt basée dans le Grund, à Luxembourg, a ouvert une nouvelle adresse à Dubaï et vise une troisième ouverture à Paris pour le mois de septembre.

C’est une double actualité pour Zidoun-Bossuyt Gallery puisque Nordine Zidoun et Audrey Bossuyt ont choisi d’agrandir leur galerie en ouvrant une adresse à Dubaï ainsi que dans la capitale française, à Saint-Germain-des-Prés, pour la rentrée. «Notre motivation première est de pouvoir accompagner nos artistes dans le développement de leur carrière», affirme Audrey Bossuyt. «Pour cela, nous avions besoin de leur proposer d’autres espaces d’exposition que ceux à Luxembourg. Nous voulions ouvrir une autre galerie depuis longtemps et avions pensé à Londres dans un premier temps. Mais le Brexit a changé les perspectives.»

De nouvelles opportunités

Présents à Art Dubai depuis six ans, les galeristes ont choisi que ce serait dans cette ville que leur futur s’écrirait. «Aujourd’hui, Dubaï a totalement du sens pour nous, à la fois par rapport aux artistes que nous représentons et par rapport à notre réseau de collectionneurs. Nous y avons développé une clientèle locale et internationale puisque beaucoup de collectionneurs présents à Dubaï viennent à la fois du Moyen-Orient, mais aussi d’Inde et d’Afrique», explique Audrey Bossuyt.

Par ailleurs, c’est une région qui investit beaucoup dans la culture actuellement, et plusieurs villes à proximité de Dubaï proposent aussi une offre culturelle de qualité: de nouveaux musées y sont créés, à l’image du Louvre Abu Dhabi, inauguré en 2017, ou du Guggenheim, qui ouvrira en 2025. La ville de Sharjah est aussi très active, avec une Art Foundation, de nombreux musées et une biennale d’art contemporain réputée.

Vue de l’espace intérieur de la galerie à Dubaï. (Photo:Zidoun Bossuyt Gallery)

1 / 2

La galerie est très visible depuis la route.  (Photo:Zidoun Bossuyt Gallery)

2 / 2

Ouvrir le programme

«La galerie a la spécificité de représenter des artistes africains et afro-américains qui intéressent beaucoup les collectionneurs. En ayant une adresse à Dubaï, c’est aussi l’occasion pour nous de travailler avec des artistes qui n’ont pas encore de représentation au Moyen-Orient et que nous ne pourrions pas avoir en Europe, car déjà représentés par d’autres galeristes. En étant sur un autre continent, nous pouvons toucher un autre marché et développer autrement notre programme», assure Audrey Bossuyt.

Ouverte depuis le 8 mars, la galerie, d’une surface de 400m2, est dirigée par Soraya Benouda et Leslie Chasey, Nordine Zidoun et Audrey Bossuyt ayant choisi de faire régulièrement des allers-retours. Leur galerie est située à Jumeirah, près de Burj Al Arab, dans un quartier où peu de galeries sont encore présentes, mais a l’avantage d’être à la fois le long de la plage, où les grands hôtels se trouvent, et à proximité d’un quartier résidentiel, permettant des visites plus impromptues et spontanées pour les familles vivant sur place. «Pour le moment, nous sommes les seuls à avoir pris ce positionnement, mais je suis convaincue que c’est un bon choix», détaille Audrey Bossuyt.

Pour l’exposition inaugurale, l’équipe a opté pour un group show avec plusieurs artistes de la galerie pour présenter l’ADN de la galerie. Mais dès le 15 mai prochain, ce sont les artistes luxembourgeois Martine Feipel & Jean Bechameil qui seront à l’honneur dans un solo show qui sera leur premier hors Europe.

«Avec l’ouverture de ces deux galeries, nous développons une autre dimension et maintenons notre volonté de défendre les artistes et de grandir avec eux», soutient la galeriste. «Nous savons que le marché de l’art actuel est totalement mondialisé. Nous ne pouvons plus nous contenter d’avoir une seule adresse. Les grosses galeries sont sur tous les marchés. Nous devons nous renouveler pour continuer à exister sur ce marché plus global. En étant à Dubaï, nous avons accès à toute la plateforme du Moyen-Orient et sommes à côté de grands projets culturels en cours de développement.» La galerie à Paris, quant à elle, ouvrira à Paris le 15 septembre prochain avec un solo show de Summer Wheat.

www.zidoun-bossuyt.com