POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Revue de presse

La Ville paiera pour la pollution de l’Alzette



20.000m3 d’eau souillée avaient été déversés par erreur dans l’Alzette. (Photo: Shutterstock)

20.000m3 d’eau souillée avaient été déversés par erreur dans l’Alzette. (Photo: Shutterstock)

La Ville de Luxembourg prendra à sa charge les dégâts causés par la pollution de l’Alzette. Un arrêté ministériel de responsabilité environnementale, transmis au Parquet, confirme la responsabilité de la Ville, gestionnaire de la station d’épuration mise en cause.

Une fuite d’eau dans la station d’épuration de Beggen, exploitée par la Ville de Luxembourg, avait provoqué une pollution de l’Alzette et la mort de nombreux poissons, voici deux semaines. Pour apaiser les tensions, la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer , avait fait savoir, la semaine dernière, que la Ville prendrait en charge les dégâts occasionnés au cours d’eau.

Une panne informatique avait en effet provoqué l’ouverture d’une vanne qui aurait dû rester fermée, causant ainsi l’écoulement de 20.000m3 d’eau souillée dans la rivière.

Des dégâts qu’il faut chiffrer

La Ville de Luxembourg doit à présent chiffrer les dégâts et proposer des mesures compensatoires. Pour l’heure, un arrêté ministériel de responsabilité environnementale a été transmis au Parquet. Selon nos confrères de RTL qui ont pris connaissance du document, ce dernier confirme la responsabilité de la Ville.

Par ailleurs, la ministre de l’Environnement attend également, d’ici mercredi prochain, un rapport qui détaille les causes exactes de l’accident, ainsi que des propositions afin qu’une telle panne ne se reproduise plus. 

Une seconde pollution avait eu lieu quelques jours plus tard.