POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Environnement

Une nouvelle pollution dans l’Alzette



267762.jpg

L’Alzette vient de France, traverse le Luxembourg, avant de se jeter dans la Sûre. (Photo: Shutterstock)

600m3 d’eaux usées et non traitées biologiquement ont été déversés dans l’Alzette, jeudi, causant une nouvelle pollution. Un premier accident grave avait déjà eu lieu samedi, dévastant la rivière sur pas moins de 17km.

Une seconde pollution a frappé l’Alzette, ce jeudi, cette fois entre Livange et Peppange. C’est au niveau de Roeser que de nombreux poissons morts ont été retrouvés vers 15h.

L’agent de l’AGE (Administration de la gestion de l’eau) dépêché sur les lieux a constaté une forte turbidité de l’eau. Ensemble avec les responsables de la Commune de Bettembourg, ainsi que du syndicat de dépollution Step, la source de la pollution a pu être retracée à un chantier de la Commune.

Un problème au niveau d’un chantier d’un bassin d’orage

Il s’agissait en effet d’un problème technique survenu au cours des travaux du chantier du nouveau bassin d’orage B01 à Bettembourg, au lieu-dit «A Streifen», qui a provoqué un déversement d’environ 600m3 d’eaux usées sans traitement biologique dans l’Alzette. D’après les responsables de l’entreprise effectuant les travaux, ce déversement accidentel d’eaux usées se serait déjà produit mercredi entre 18 et 19 heures. Depuis, aucun déversement supplémentaire n’a pu être constaté.

La ministre de l’Environnement  Carole Dieschbourg  a demandé un rapport détaillé et circonstancié. Ce qu’elle avait déjà fait au sujet de  la pollution survenue samedi à la station d’épuration de Beggen . Dans ce cas-là aussi, des eaux non traitées se sont déversées durant des heures dans l’Alzette, rivière qui traverse le Luxembourg, et causant des dégâts à la faune et à la flore sur 17km.