POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Une option facultative

La vaccination Janssen à trois doses possible au Luxembourg



Trois doses de Janssen ne sont pas obligatoires, mais possibles, pour ceux qui en ont besoin pour voyager par exemple. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Trois doses de Janssen ne sont pas obligatoires, mais possibles, pour ceux qui en ont besoin pour voyager par exemple. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Si deux doses de Janssen restent pour le moment équivalentes à trois doses de vaccin à ARN messager (type Pfizer ou Moderna) au Luxembourg, le gouvernement donne la possibilité à ceux qui voyagent dans des pays où trois doses sont exigées de se faire injecter un booster supplémentaire.

L’Allemagne exige, depuis le 15 janvier, un schéma de vaccination à trois injections pour les personnes ayant reçu leur dose de Janssen, le vaccin de Johnson & Johnson à dose unique. Le pays «estime que la protection conférée par un schéma de vaccination à base d’une injection initiale de vaccin Janssen, suivie d’un simple rappel, n’équivaut pas à la protection obtenue par les autres schémas vaccinaux à trois injections avec booster». D’autres pourraient suivre. «Les autres pays européens, tout comme le Luxembourg à travers son Conseil supérieur des maladies infectieuses, sont en train de mener des réflexions similaires», écrivait le ministère de la Santé dans un communiqué de presse.

Mais pour l’instant, au Luxembourg et dans la plupart des pays européens, la deuxième injection à la suite d’une dose unique de Janssen est considérée comme une dose «booster» et suffit donc pour un CovidCheck valide. Cependant, pour permettre à ceux qui doivent voyager dans des pays comme l’Allemagne où trois doses sont nécessaires, le Luxembourg annonce ouvrir la possibilité à ceux qui le souhaitent de faire une troisième dose de vaccin Janssen.

«Les personnes souhaitant réaliser ce schéma vaccinal et obtenir une vaccination booster à partir de trois mois après la deuxième injection peuvent se présenter sans rendez-vous dans un point de vaccination pop-up ou s’inscrire via le site Guichet.lu afin de recevoir une invitation pour prendre rendez-vous dans un des trois centres de vaccination», détaille le ministère de la Santé. La démarche MyGuichet devrait être opérationnelle dans le courant de la semaine prochaine.