POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Task force Covid-19

La situation épidémique va continuer de se détendre



Le nombre de cas positifs journaliers, qui a diminué ces dernières semaines, devrait continuer à se réduire ces prochaines semaines, selon la task force Covid-19. (Photo: Shutterstock)

Le nombre de cas positifs journaliers, qui a diminué ces dernières semaines, devrait continuer à se réduire ces prochaines semaines, selon la task force Covid-19. (Photo: Shutterstock)

La situation épidémique devrait continuer à se détendre ces prochaines semaines, selon le dernier rapport de la task force Covid-19. Les modélisations envisagent même une accélération de la baisse du nombre de cas quotidiens par rapport aux précédentes projections.

La situation épidémique s’est nettement améliorée dans le pays ces dernières semaines. Et elle devrait continuer à se détendre ces prochaines semaines, selon le dernier rapport de la task force Covid-19, publié vendredi.

Car, si la réduction du nombre de cas de Covid-19 quotidiens est surement amplifiée par les vacances, note le rapport, la situation est «stable» et devrait «continuer à se détendre», les indicateurs étant au vert.

Les projections à moyen terme constatent une baisse continue jusqu’à la rentrée. Et elle est désormais encore plus rapide que lors des projections précédentes. Alors que les modélisations envisageaient un nombre de cas proche de zéro vers le début du mois d’octobre, elles considèrent désormais que cette situation pourrait être atteinte dès le début du mois de septembre.

Conséquence logique de ce qui précède: la menace d’un rebond épidémique, qui planait depuis le début de l’année, est désormais qualifiée de «mineure».

Mais la vigilance reste de mise, prévient la task force. Mesures d’hygiène et distanciation sociale doivent être maintenues pour mitiger, voire réduire, la pression sur les hôpitaux, au moins jusqu’à ce que l’immunité collective soit atteinte grâce à la vaccination.

En outre, la surveillance des variants reste essentielle, afin d’éviter que de nouvelles formes du virus, plus résistantes face aux vaccins, ne se répandent parmi la population.