ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

préparer sa transformation digitale pour la réussir

«Simplifier l’assurance-vie en la rendant digitale»


Retour au dossier

Le secteur de l’assurance n’est sans doute pas celui qui a démontré le plus grand dynamisme dans sa transformation digitale. GB Life Luxembourg compte toutefois rattraper ce retard en lançant un produit 100% digital, souscrit et géré au départ d’une plate-forme numérique. Une petite révolution.

En lançant sur les marchés belge et italien un produit 100% digital, GB Life Luxembourg espère gagner rapidement en notoriété au Grand-Duché. «Notre marché se situe principalement en Belgique et en Italie, mais nous avons également des clients en France et au Luxembourg, précise Marc Stevens, Directeur Marketing et Distribution au sein de GB Life Luxembourg. Surtout, le Luxembourg est important pour nous car nous y trouvons des partenaires privilégiés pour la distribution de nos produits: gestionnaires de fortune, banques privées, etc.» GB Life Luxembourg propose en effet des assurances-vie en unités de compte distribuées via un large réseau de partenaires.

Nos intermédiaires passent beaucoup de temps à gérer de l’administratif. Nous sommes donc partis de ce constat.
Ronald Joosten

Ronald Joosten,  Digital Services Manager,  GB Life

La tâche de ces intermédiaires s’est toutefois considérablement compliquée au cours des dernières années. «Les différents changements légaux intervenus dernièrement – PRIIPS, GDPR, MIFID II, IDD – complexifient leur travail quotidien, estime Marc Stevens. Nos intermédiaires passent beaucoup de temps à gérer de l’administratif. Nous sommes donc partis de ce constat, exprimé par nos différents partenaires, pour créer un nouveau modèle, reposant complètement sur le digital, et qui permet de réellement simplifier l’assurance-vie.»

Souscrire grâce à une signature électronique

La nouvelle assurance-vie proposée par GB Life est ainsi supportée de bout en bout par une plate-forme digitale, disponible sur smartphone, tablette et ordinateur. Celle-ci est accessible tant au partenaire qu’au client final, tout en étant hautement sécurisée. «Le but est de permettre de gérer toutes les dimensions de l’assurance-vie au départ de cette plate-forme, qu’il s’agisse de la souscription, de la consultation ou des services liés, indique Ronald Joosten, Digital Services Manager. Ainsi, au départ de notre plate-forme qui est mise à disposition auprès de nos partenaires, il est possible de souscrire un contrat d’assurance-vie bien plus facilement: les coordonnées du preneur sont introduites une seule fois, et automatiquement dupliquées aux endroits nécessaires. Enfin, le contrat est conclu après signature électronique du client et du partenaire.»

Cette possibilité permet de réduire considérablement la masse de papier généralement liée à ce type de contrat, mais aussi de faciliter la tâche de toutes les parties prenantes. «Les kits de souscription pour ce type de contrat d’assurance sont souvent étalés sur 60 à 80 pages. Le souscripteur doit alors imprimer, remplir et signer plusieurs fois les différents documents. Avec la solution proposée par GB Life Luxembourg, aucun papier n’est imprimé (sauf sur demande du client) et le souscripteur peut le signer électroniquement. L’ensemble du système permet de gagner en rapidité et en simplicité», détaille Marc Stevens.

Une solution win-win-win

La solution digitale proposée par GB Life Luxembourg permet en outre de consulter à tout moment ses contrats, de générer des rapports sur leurs performances, ainsi que de procéder à des arbitrages, des rachats partiels, etc. «Pour le client, l’avantage est évident: alors qu’un arbitrage entre deux fonds pouvait prendre jusqu’à quelques jours auparavant, le temps nécessaire pour ce type de transaction est désormais considérablement réduit, enchaîne Ronald Joosten. En outre, la transparence est totale sur les frais liés aux contrats et aux transactions: tout apparaît sur la plate-forme. De manière générale, les frais sont relativement réduits grâce à la digitalisation, et c’est le client final qui en profite en bénéficiant d’un meilleur rendement.»

Permettre à ses intermédiaires de se recentrer sur le conseil client, notamment en matière d’optimisation patrimoniale et de planification successorale.
Ronald Joosten

Ronald Joosten,  Digital Services Manager,  GB Life

Pour l’intermédiaire aussi, les avantages sont nombreux puisqu’il est débarrassé d’une grande partie du travail administratif répétitif qui l’empêche de se consacrer à des tâches à plus haute valeur ajoutée. En poussant à l’extrême la digitalisation de son produit, GB Life entend ainsi permettre à ses intermédiaires de se recentrer sur le conseil client, notamment en matière d’optimisation patrimoniale et de planification successorale.

«À l’avenir, nous souhaitons continuer à digitaliser nos activités, notamment en améliorant les outils dont disposent nos partenaires pour se mettre en conformité par rapport aux différentes réglementations qui touchent le monde de l’assurance. Notre objectif est également d’améliorer l’expérience client, notamment au moment de l’entrée en relation. De manière générale, tous les processus répétitifs sont amenés à être automatisés; le client sera le premier à en bénéficier, car il pourra davantage échanger avec son intermédiaire, et bénéficiera ainsi d’un meilleur conseil, à moindre coût», conclut Marc Stevens.